Déclaration de la Fédération des syndicats SUD éducation au Conseil Supérieur de l’Education du 18 sept 2014

vendredi 19 septembre 2014

L’école est attaquée par les réactionnaires, menacée par les renoncements et étouffée par l’austérité

Madame la Ministre,

Notre déclaration, à l’occasion de ce premier Conseil supérieur de l’éducation depuis votre nomination, constituera pour l’essentiel en une interpellation. Nous espérons en effet que lors du CSE exceptionnel prévu le 8 octobre, vous serez en mesure d’apporter des réponses à nos interrogations.

Parce que vous êtes femme, parce que vous vous appelez « Belkacem », parce que vous étiez hier à la tête de feu le Ministère des droits des femmes, parce que vous avez soutenu l’égalité des orientations sexuelles en matière maritale, vous faites depuis la rentrée l’objet d’attaques abjectes. Quelle que soit notre opposition à la politique menée par le gouvernement auquel vous participez, quels que soient nos désaccords, profonds, avec les choix du ministère dont vous avez aujourd’hui la charge, ces attaques, nous ne pouvons les tolérer. Rien ne peut les justifier.
Vous les subissez personnellement, mais c’est également l’école publique qui en est la cible. Et cela ne date pas de votre nomination, qui sert de prétexte à la relance d’un mouvement de sape engagé bien avant.

Face à cette opération réactionnaire, votre stratégie – celle qui a été adoptée par votre gouvernement, par le Ministère de l’éducation nationale et par vous-même – est une erreur et une faute. Cette stratégie, votre stratégie, c’est celle de la recherche de l’apaisement par le renoncement.

Lire la suite : http://www.sudeducation.org/L-ecole...


Agenda syndical aveyronnais

<<

2018

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois