Réforme des métiers : des projets inacceptables, une mobilisation à construire

vendredi 20 décembre 2013

Après un marathon de « discussions » avec les organisations syndicales, Vincent Peillon vient de rendre publiques le jeudi 12 décembre ses premières décisions sur la réforme des métiers de l’éducation. Ces choix sont sans surprise, peu de choses ayant évolué depuis les premiers projets communiqués mi-novembre.

Les décisions sur les enseignant-e-s du 1er degré seront finalisées dans les premières semaines de l’année 2014 : elles ne répondent pas aux besoins. Sur les enseignant-e-s du 2nd degré, le ministère temporise encore davantage et les « échanges » vont se poursuivre sans date de fin envisagée, l’essentiel des projets ayant été pour le moment retirés.
Les projets ministériels ne sont pas acceptables : ils ne répondent pas aux besoins de l’école et des personnels. Le service public d’éducation doit être radicalement transformé. Les droits des personnels, leurs conditions de vie et de travail doivent être profondément améliorés. Pour imposer ces changements nécessaires, nous ne pourrons compter que sur nos mobilisations.

Construisons les luttes pour une école égalitaire, émancipatrice, démocratique. Mobilisons-nous :
- pour la réduction du nombre d’élèves par classe et la définition de plafonds nationaux,
- pour l’augmentation du nombre de postes aux concours et la titularisation de tous les personnels précaires,
- pour la réduction du temps de travail dans le cadre de maxima de service hebdomadaires diminués, contre toute annualisation,
- pour la compensation de la pénibilité et des tâches supplémentaires par des diminutions des services,
- pour des augmentations générales des salaires,
- pour le rétablissement des droits syndicaux, du droit de grève et pour l’abrogation du service minimum.
Aucune « priorité à l’éducation » n’est possible dans un contexte d’austérité budgétaire. Il faut changer les rapports de force pour une autre école, une autre société.

Nous appelons les personnels à se réunir pour prendre connaissance des projets ministériels, en débattre, organiser l’action. SUD éducation prendra les contacts nécessaires pour que les organisations syndicales appellent dans l’unité la plus large à la mobilisation en janvier pour nos revendications.

Premières décisions officielles sur l’évolution des métiers de l’éducation nationale :
http://www.education.gouv.fr/cid757...

Communiqué de la fédération SUD éducation sur http://www.sudeducation.org/Reforme..., avec les différentes fiches contenant les projets du ministère, actualisées au 12 décembre 2013


Agenda syndical aveyronnais

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois