Lettre du vendredi 15 mars

vendredi 15 mars 2013

Lettre SUD 12 du vendredi 15 MARS 2013 

 1ER DEGRE

 1) CR de la conférence des écoles de la mairie de Rodez
La mairie de Rodez se démène pour mettre en place la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2013. Pour cela, la conférence des écoles, instaurée il y a quelques années déjà,  constitue un atout particulier. Il s’agit en effet d’une concertation élargie entre tous les partenaires du premier degré et de la petite enfance de Rodez. Sont représentées dans ces instances consultatives : les élus de la commission Ecole de la mairie ainsi que des responsables des services techniques, l’IEN de la circonscription de Rodez, des représentants des associations d’Education populaire, DDEN, parents d’élèves, CAF, syndicats enseignants…
Rodez veut être moteur et aller, avec les communes de gauche, au devant des communes rurales pour voir ensemble comment mettre en œuvre cette réforme.

Deux pistes de réflexion s’affrontent : d’une part la possibilité d’une collaboration avec les Associations d’Education Populaire ( Francas, FOL, réseau USEP…) en vue de l’élaboration d’un Projet Educatif Territorial et des prises en charge éducatives qui couvrent tous les temps périscolaires ; d’autre part la solution d’un recours en interne qui consisterait à utiliser le personnel mairie et donc d’assurer des temps de garderies avec renfort pour correspondre aux taux d’encadrement en vigueur.
Tout dépend bien sûr du budget validé par la mairie : entre 124 000 € sans CEJ (contrat enfance jeunesse) et 440 000 € avec !

En tout état de cause, sur proposition des directeurs/trices d’écoles de la ville, les horaires seraient les suivants : 8h45 à 11h45 et 13h45 à 16h. La pause méridienne de 2 heures est justifiée par plusieurs services échelonnés de restauration scolaire.

Sur l’agglomération, toutes les communes appliqueront la réforme des rythmes à la rentrée 2013 sauf Sainte Radegonde, ainsi que La Primaube qui est encore en réflexion. Le délai est fixé au 31 mars pour la décision définitive des mairies.

Apparemment les écoles privées ne s’engageraient pas dans le processus cette année !

Sud Education, présent à cette réunion a réaffirmé sa volonté de l’abrogation du décret et de sa réécriture, à cause de l’incohérence des horaires choisis par certaines communes rurales notamment en ce qui concerne la pause méridienne (jusqu’à 3h de pause), du peu de bénéfice pour les élèves au niveau des rythmes (1/2h à 3/4h de moins d’enseignement par jour), et à cause du temps toujours aussi long, ou encore plus long passé en collectivité (mercredi matin).

2) Mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires : travail à temps partiel dans les écoles et décharges des directeurs d'école

BO :circulaire n° 2013-038 du 13-3-2013

Voir lien   http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=70728

3) Réunion intersyndicale de réseau

Le mardi 19 mars à 17h30

A l’école maternelle des Narcisses

à Onet le Château

2d DEGRE

1)  La circulaire « MUTATIONS 2013 »

Vous pouvez la consulter en ligne sur le site suivant :

http://biblio.ac-toulouse.fr/Record.htm?idlist=1&record=613812443109

Pour contacter vos élu(e)s CAPA : sudcapa@wanadoo.fr

 2)« éducation prioritaire, collège, décrochage scolaire »

 Le MEN vient de lancer des séries de chantiers auxquels toutes les organisations syndicales sont invitées : éducation prioritaire, collège, décrochage scolaire (liste à ce jour).

1. Question du zonage et des critères, quelles zones urbaines, quelles zones rurales ? Critères sociaux ? Critères scolaires ?

2-quelles pratiques pédagogiques, liaisons écoles-collèges, collèges-lycées...., effectifs

3-formation, conditions de travail des personnels, dont décharges, etc.,

4-organisation fonctionnelle (préfet des études, etc.), articulation entre les niveaux, etc.

Si vous avez des contributions concernant ces dossiers, merci de les envoyer à la fédé.Ce point sera à l'ordre du jour du prochain CF pour préparer les réunions 2, 3 et 4.

 
3) BAC langues : épreuves orales de LV

Réponse des IPR à quelques unes des inquiétudes des professeurs de langue

 Comme vous le savez, l’organisation de ces épreuves est très différente d’un établissement à l’autre (dates étalées de février en avril pour la plupart, un ou plusieurs sujets selon les établissements, copies corrigées par les professeurs de la classe ou de l’établissement).

 Ces différences occasionnent une inégalité de traitement des élèves face à l’examen national du bac, inégalité inacceptable. Ainsi que le risque de pression sur les collègues que cette évaluation locale pourrait induire.
Sans compter la charge de travail qu’induisent ces épreuves pour les collègues. Là aussi, la reconnaissance de ce travail supplémentaire est variable selon les établissements : en principe des heures banalisées devraient être prévues pour la préparation et la correction ou harmonisation, dans la pratique ce n’est pas le cas. Les copies ont été en général corrigées pendant le temps libre des enseignants : or, non seulement les corrections ne sont pas rémunérées, mais le temps passé à corriger n’est pas tenu en compte !

 Mais pour les IPR les professeurs sont paraît-il maintenant habitués à l’évaluation par compétences, et « ces nouvelles épreuves ne devraient poser aucun problème »… « La formation qu'ils ont reçue par les stages de 2 jours du plan de rénovation des langues devrait être suffisante » ! Quant au matériel nécessaire pour la fabrication des sujets, L'IPR estime que la Région a suffisamment doté les établissements en matériel donc il n’ya pas de problème non plus de ce côté-là...

 Par rapport aux copies, la DEC rappelle que, selon elle, l’anonymat n’est pas une obligation, « l’esprit » de l’épreuve telle que décrite au BO étant donné que chaque professeur évalue ses propres élèves.

 Bref, pour nos inspecteurs « tout va bien dans le meilleur des mondes » !

 4) Stages fédéraux et régionaux : avril-mai-juin 2013 :

Les  stages sont ouverts à tous les adhérent-e-s (voir modalité dans le doc. ci joint)

- 3, 4 et 5 avril Rennes Rythmes scolaires et conditions de travail
- 11 et 12 avril Saint Étienne L’école pour tous. Pourquoi ? Comment ? ASH
- 15 et 16 avril Paris Histoires et idées du syndicalisme de lutte et d'émancipation
- 17, 18 et 19 avril Grenoble Refondation, loi d'orientation : que va-t-il sortir du chapeau ?
- 17-18 mai Saint-Gaudens stage juridique 2 :
- 22 et 23 mai Créteil Lutter contre l'hétérosexisme et lutte contre l'homophobie en milieu scolaire
d'école

Agenda militant

 

JEUDIS EN QUESTION : Vendredi 15 mars à 20h45 à DECAZEVILLE au Cinéma La Strada

 Projection du film "Des Abeilles et des Hommes" dans le cadre de "Terre de résistance".
Des apiculteurs de la région viendront  comme intervenants.

 

 

vendredi 12 avril

 

20H30 salle  Montaigne, Rodez : «  Attac 12  et le genre »

Trois intervenantes de la commission genre Attac France animeront le débat

 Une  soirée en lien avec le FSM de Tunis : Regard sur les femmes du Maghreb dans un pays en pleine austérité

Comment les femmes sont les premières touchées : développement de la prostitution, de la traite

 Comment la mondialisation ne fait qu’accentuer cette situation

 

 

Samedi

13 avril

 

 

Assemblée générale ATTAC 12 : salle MDA, 15 av.  Tarayre  Rodez 16h /18h

18H30/19H30 : témoignages du FSM de Tunis par les militants d’ATTAC 12

20H soirée repas autour du Maghreb 

 


Agenda syndical aveyronnais

<<

2018

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois