LETTRE SUD EDUCATION 3 SEPTEMBRE

jeudi 3 septembre 2015

LETTRE DE SUD EDUCATION 12
JEUDI 3 SEPTEMBRE 2015

Tract de la fédération SUD éducation pour la rentrée 2015
Pour nos droits et pour un service public d’éducation égalitaire, dès la rentrée, passons à l’action !

En France et en Europe les politiques d’austérité attaquent les services publics, les droits sociaux et les solidarités. L’austérité, nous la payons au quotidien, avec un budget qui ne suit pas l’augmentation de la démographie scolaire, des effectifs par classe qui s’accroissent, des conditions de travail qui se dégradent. Nous l’annoncions dès 2012, et c’est désormais un secret de polichinelle, les promesses de création de postes ne seront pas tenues.
Les inégalités explosent. Nos salaires sont désormais congelés. Pourtant de l’argent, il y en a : les dividendes versés aux actionnaires des entreprises du CAC 40 ont augmenté de 30% en un an, pour atteindre 56 milliards. Les capitalistes nous coûtent cher !
Les politiques éducatives libérales sont poursuivies et sapent les garanties collectives, augmentent les pressions hiérarchiques et la mise en concurrence. Notre charge de travail ne cesse de s’alourdir, avec la réforme des rythmes scolaires et les différentes réformes statutaires, notamment les nouvelles obligations de service des enseignant-e-s du secondaire. Dernier exemple de la considération du ministère pour les personnels, la mise en œuvre des nouveaux programmes du collège pour tous les niveaux en même temps. Cela va créer des incohérences pour les élèves et imposer une charge de travail colossale pour les enseignant-e-s.
« L’autonomie » (des universités, des lycées, et maintenant des collèges) généralise la concurrence et augmente les inégalités, tout comme la réforme des rythmes scolaires. Le ministère vient d’annoncer que le bilan de la réforme des lycées, qui devait être effectué depuis des mois, est désormais reporté… aux calendes (qu’on n’ose dire grecques). Sans doute que ce bilan n’aurait pas permis de justifier l’extension de l’autonomie des établissements au collège, alors que le ministère veut imposer sa réforme malgré son rejet très large chez les personnels. La mobilisation contre cette réforme du collège doit reprendre et s’amplifier
L’incohérence des politiques ministérielles, entre effets d’annonce et annulations improvisées, balade les personnels sans cesse contraints de s’adapter, au gré des enjeux politiciens et des ajustements budgétaires. Les mesures phares annoncées en grandes pompes, comme les ABCD de l’égalité ou les emplois d’avenir professeur ont ainsi été supprimées, à peine instaurées.
Tous les indicateurs montrent que les personnels rejettent très massivement ces politiques ministérielles. Il s’agit maintenant de transformer ce rejet en luttes. Mobilisons-nous autour de mots d’ordre rassembleurs : Non à l’austérité, oui à la solidarité ! Non à la concurrence, oui à l’égalité ! Non aux pressions, plus d’autogestion !Organisons-nous dès la rentrée, en nous réunissant sur nos lieux de travail, pour construire la mobilisation autour de revendications unifiantes :
 Diminution des effectifs par classe !
 Augmentation générale des salaires !
 Réduction du temps de travail !
 Abrogation des contre-réformes !

Le document : http://www.sudeducation.org/Pour-nos-droits-et-pour-un-service.html

POUR UNE AUTRE ECOLE DE LA MATERNELLE A L’UNIVERSITE, POUR UNE AUTRE SOCIETE,
CONSTRUISONS UN CONTRE-POUVOIR INDEPENDANT :
ADHEREZ A SUD EDUCATION, UN SYNDICALISME DE LUTTE

Pour faire respecter nos droits, individuels et collectifs, pour en conquérir de nouveaux, pour faire vivre les principes de solidarité et de justice sociale et mener les luttes indispensables face aux pouvoirs, à l’arbitraire et aux pressions hiérarchiques, il existe un outil : le syndicat tel que nous essayons de le construire.

  • Pour un service public égalitaire, contre l’école libérale
  • Pour la solidarité et la hausse des salaires, contre l’austérité
  • Pour l’égalité des droits, contre la précarité
  • Pour la baisse du temps de travail, contre la casse des statuts
  • Pour des pratiques coopératives, contre la concurrence générale

Parce que ce qui était inacceptable hier l’est tout autant aujourd’hui
Parce que le véritable changement social dépend de nos luttes
Parce que le syndicalisme que nous portons allie la défense quotidienne des salarié-e-s et l’action pour la transformation en profondeur de la société.

Renforçons le syndicalisme de lutte et de transformation sociale, adhérez à SUD éducation !
Sud Éducation c’est :
1. Un syndicat solidaire
2. Un syndicat unitaire et intercatégoriel
3. Un syndicat démocratique
4. Un syndicat de lutte

Lire le 4 pages :http://www.sudeducation.org/Face-aux-attaques-renforcons-le.html

Bulletin d’adhésion Sud Education 12 : http://www.sudeducation12.org/adhesion/article/bulletin-d-adhesion

SIGNEZ LA PETITION : Un autre collège 2016 !
Aujourd’hui 03 septembre 2015, il y a 27916 signatures électroniques enregistrées depuis le 21 mai 2015
La publication du décret et de l’arrêté définissant l’organisation du collège à partir de la rentrée 2016 met en place une réforme plus bureaucratique que pédagogique qui ne répondra pas aux besoins de formation de la jeunesse de ce pays, ne réduira pas l’échec scolaire et mettra profondément en cause l’égalité d’accès aux savoirs et aux qualifications sur le territoire.
Elle est de plus un affront à une profession qui se bat au quotidien pour la réussite des jeunes qui lui sont confiés.
Les signataires demandent l’abrogation de ce décret et de cet arrêté et la
reprise immédiate des discussions sur l’avenir du collège

Signez la pétition :http://www.unautrecollege2016.net/index.php

L’éducation ne doit pas servir à la délation. Non au projet de loi sur les « droits des étrangers » !
Communiqué de la fédération SUD éducation (15 juillet 2015)

Du 20 au 24 juillet l’Assemblée nationale a examiné en première lecture le projet de loi relatif « aux droits des étrangers en France ». Le texte sera discuté à l’automne au Sénat, avant un nouveau passage à l’Assemblée nationale. SUD éducation s’oppose à ce projet, qui amplifie la politique anti-immigré-e-s et qui prévoit notamment d’instaurer un dispositif de contrôle permettant aux préfectures, dans le cadre de l’examen des demandes de titre de séjour, d’accéder aux informations détenues entre autres par les établissements scolaires. Le passage devant l’assemblée nationale au milieu de l’été n’est qu’une première étape parlementaire. Il est encore temps de construire la mobilisation pour imposer l’abandon de ce projet de loi, et de créer un rapport de force favorable pour les droits des étranger-e-s.

Lire l’article :http://www.sudeducation.org/L-education-ne-doit-pas-servir-a.html

SOLIDAIRES

MILLAU
MANIFESTATION ACTION du collectif contre la venue de la légion le samedi 5 septembre à 11 h devant la sous préfecture de Millau.

Soyons nombreuses et nombreux pour dénoncer le déni de démocratie de nos politiques dans leurs prises de décision de l’installation de la 13 dble qu’ils ont pris en secret. 
Dénonçons aussi la militarisation et le contrôle de nos vies aux profits des 1% qui nous gouvernent avide de toujours plus de pouvoirs et de frics.!
L’armée c’est la guerre, la guerre c’est la mort et la désolation !
Faisons tourner l’info pour être le plus nombreux possible

pétition en ligne :http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/camp-legionnaire-larzac-1005.html
Écrire au président de la république : http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

CRIME CLIMATIQUE STOP !
A l’initiative d’Attac et 350.org, un ouvrage collectif est paru le 27 août aux éditions du Seuil “Crime Climatique Stop ! L’appel de la société civile”. Trois mois avant la Conférence climatique de Paris, cet ouvrage dénonce l’absence de prise en compte de l’urgence climatique pointée par les scientifiques et dévoile un appel de la société civile pour l’insurrection et la mobilisation de toutes et tous pour sortir d’un modèle économique fossile criminel.

Le texte d’appel développe deux idées fortes : L’arrêt des subventions versées par les États à l’industrie fossile et le gel des extractions en renonçant à exploiter 80% de toutes les réserves de carburant ; la nécessité d’un changement majeur qui implique un niveau de mobilisation historique en prenant exemple sur l’abolition de l’esclavage ou la fin de l’apartheid qui ont disparu par des mobilisations massives qui n’ont pas laissé le choix aux États.

Cet appel est initié par Naomi Klein, Desmond Tutu, Vandana Shiva, Kumi Naido, Yeb Saño, Erri de Luca, Bill McKiben, Claude Lorius, Gilles Boeuf, Marie-Monique Robin, Mike Davis, Noam Chomsky, Patrick Chamoiseau et une centaine d’autres intellectuels et militant.e.s pour la justice climatique des cinq continents.

L’objectif de cet appel est de recueillir un maximum de signatures. Il est disponible et ouvert à signature sur http://crimesclimatiquesstop.org. Il est possible de commander le livre “Crime Climatique Stop ! L’appel de la société civile” via le site d’ATTAC en vous rendant sur cette page.

Solidaires s’inscrit dans cette initiative et appel les structures nationales et locales à le signer et le relayer largement auprès des militant-e-s et des salarié-e-s

Lire le texte :http://www.solidaires.org/article51651.html

SOLIDARITE FRANCE GRECE POUR LA SANTE

Lire le 2 pages  :http://www.solidaires.org/IMG/pdf/2pages_solidarite-france-grece-septembre.pdf

A très bientôt !


Documents joints

LETTRE SUD EDUCATION 3 SEPTEMBRE
LETTRE SUD EDUCATION 3 SEPTEMBRE

Agenda syndical aveyronnais

<<

2018

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois