LETTRE SUD vendredi 21 juin

vendredi 21 juin 2013

Lettre SUD 12 du vendredi 21 juin 2013 

 

1ER DEGRE

1) Rythmes scolaires : SUD éducation dépose un recours en référé suspension

Mercredi 19 juin, la fédération SUD éducation a déposé devant le Conseil d’État un recours en annulation du décret de Vincent Peillon sur les rythmes scolaires.

En ne respectant pas l’obligation de consulter le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) ministériel avant de publier, le 26 janvier dernier, son décret n°2013-77 « relatif à l’organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires », le ministère a commis une erreur de droit symptomatique de sa précipitation à vouloir imposer sa prétendue refondation.

Il est inacceptable de se dispenser de la consultation réglementaire d’une institution représentative du personnel, qui plus est celle du CHSCT dédiée aux conditions de travail (organisation, rythme, tâches).

Suite de l’article  http://www.sudeducation.org/Rythmes-scolaires-SUD-education,4759.html

2) Zéro éliminatoire au CRPE : le ministère aurait-il décidé de ne pas pourvoir tous les postes ?

Un scandale manifeste

Des centaines de canditat-e-s au concours externe de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) ont été recalé-e-s par un zéro éliminatoire à une épreuve orale, alors qu’ils/elles auraient été reçues avec n’importe quelle autre note. Le site du Café pédagogique a révélé une partie de l’ampleur du phénomène http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/06/17062013Article635070506118468120.aspx

Les recalé-e-s ont tou-te-s au moins le Bac, une Licence et un Master. Qui peut imaginer que leur prestation orale soit nulle au point de valoir un zéro pointé ? Pire, certain-e-s candidat-e-s titulaires d’une Licence de Lettres ont reçu un zéro… à l’oral de Français !

Cela ne peut avoir qu’une seul cause : une volonté délibérée de recaler des candidat-e-s et de ne pas pourvoir tous les postes mis aux concours. Par exemple, dans l’académie de Créteil il n’y aura que 879 professeur-e-s des écoles recrutées sur les 1055 postes annoncés.

Alors que François Hollande vient d’annoncer lors de son discours d’ouverture de la « conférence sociale » que l’année 2014 sera une année d’économie budgétaire, on a déjà trouvé une niche de réduction des dé-penses : les postes de l’Éducation nationale.

On voit bien toute la mauvaise foi du gouvernement lorsqu’il prétend donner la « priorité à l’éducation » et essaie de légitimer ainsi l’austérité (pardon, le «  sérieux-budgétaire-qui-n’est-pas-et-ne-sera-jamais-de-l’austérité ») dans tous les autres secteurs

Suite de l’article  http://www.sudeducation.org/Zero-eliminatoire-au-CRPE-le.html

3) La DASEN de l’Isère fait marche arrière

Communiqué du CNRBE, 14 juin 2013. — La Directrice académique des services de l’Éducation nationale (DASEN, ex-IA) de l’Isère, a finalement décidé de retirer de l’ordre du jour de la Commission Administrative Paritaire Départementale (CAPD) du 4 juin 2013, la question du "retrait d’emploi de directeur" de Rémi R. et Claude D.

En effet, ayant été désavouée le 2 avril 2013 par le Tribunal administratif de Grenoble, les anciens postes de direction de ces deux enseignants leur revenaient de droit. La directrice d’académie avait donc à nouveau « réclamé la tête » de ces deux directeurs d’école de l’Isère et inscrit ce point à l’ordre du jour de la CAPD du 30 mai 2013… en essayant cette fois d’y mettre les formes, de façon à ne pas risquer d’être une nouvelle fois reconnue coupable de vices de procédure. La décision du Tribunal Administratif du 2 avril s’appuyait, pour ce qui est des retraits d’emploi, sur le non respect des règles encadrant la convocation d’une CAPD, et, en ce qui concerne des retraits de journée de salaire, qui concernaient également trois autres directeurs ou chargés d’école, sur un détournement de pouvoir.

http://retraitbaseeleves.wordpress.com

4) Signature d'un accord-cadre entre l'Etat et Total "pour l'insertion sociale et professionnelle des jeunes" !!

A travers ce partenariat, Total se fait fort d' "intervenir auprès des jeunes tout au long de la chaîne éducative jusqu'à leur entrée dans la vie active". Intervenir dans la "chaîne éducative", fallait oser le concept !... Avec ou sans traçabilité ?!?
Quant à l'Etat, il se réjouit de cette "ambition partagée" en faveur de l'autonomie des jeunes et de leur accès à l'emploi... et de cette "modernisation de l'action publique".
Le dossier de presse accompagnant la signature de l'accord : vous voulez rire jaune ? Voyez le doc en PJ.

 

2d DEGRE

 

1) Stop  à la casse du bac

Baccalauréat 2013 : La grande entreprise de démolition se poursuit

Des conditions de correction inacceptables pour les enseignants !

Des conditions d'évaluation scandaleuses pour les élèves !

Lire la suite de l’article sur notre site :
http://www.sudeducation12.org/second-degre/article/stop-a-la-casse-du-bac

 

2) Contre l’oral du bac pro bradé : Toutes et tous en Grève !
Son épreuve de rattrapage n’est toujours pas une épreuve digne de ce nom !
Le baccalauréat professionnel en 3 ans aura pour la 5ème fois cette année - au nom de l’équité entre les voies de formation - une épreuve de rattrapage dont les modalités, différentes des autres baccalauréats, sont toujours inacceptables. Face à cette mascarade faussement égalitaire et qui dure, SUD continue de réagir !
Suite sur le lien :
http://www.sudeducation.org/Contre-l-oral-du-bac-pro-brade.html

 

3) Grève lundi 24 juin contre la suppression de 2000 postes d’AED !  

POUR UNE AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL ET DES DROITS !
POUR LE MAINTIEN DE TOUS LES POSTES AED, ET LA CREATION DES POSTES NECESSAIRES !

Suppressions de postes d’Assistants d’Education : incompréhensible, indéfendable,
inacceptable !
Dans notre académie comme dans de nombreuses autres, des annonces de suppressions de postes d’Assistants d’Education (AED) ont été confirmées par le Rectorat.

Par conséquent nous demandons :
· le maintien de tous les emplois
· la création des emplois nécessaires

Le Comité Technique Académique (CTA) qui se réunira le 24 juin examinera la dotation en emplois d’AED de l’académie. A cette occasion les pétitions seront remises au Recteur,

Les signataires appellent tous les personnels à se rassembler
devant le rectorat (impasse Saint Jacques à Toulouse)
lundi 24 juin à 13h30

Un préavis de grève est déposé afin de couvrir l’absence des personnels
(à l'appel de la CGT Educ'Action, de la CNT et de Sud Education).

Affiche et tract à diffuser ci-joint

 

Agenda militant

Le fascisme tue. Ensemble, combattons-le !
Le 5 juin, des militants d’extrême-droite ont tué Clément Méric, syndicaliste étudiant et militant antifasciste. Ce meurtre nous indigne et nous révolte ; il s’inscrit dans la suite de très nombreuses agressions commises par des groupes d’extrême-droite ces derniers mois. La situation exige des actes forts, permettant de mettre un coup d’arrêt à la propagation de ces idées et pratiques nauséabondes.

Lire la suite de l’article sur notre site :

 http://www.sudeducation12.org/luttes-en-cours/article/le-fascisme-tue-ensemble

 
La manif  anti fasciste aura lieu dimanche 23 juin,

10 H à MILLAU, départ sous- préfecture


Documents joints

Accord Total Etat
Accord Total Etat

Agenda syndical aveyronnais

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois