Déclaration de Sud Education 12 le 3 avril 2014

vendredi 4 avril 2014

 

Le gouvernement nous ment !

 

  • Il promet la priorité à l’éducation et il applique une politique d’austérité à travers le pacte de responsabilité en faisant un cadeau aux entreprises de 35 milliards d’€ sans contreparties concrètement définies

Le service public d’éducation va encore se dégrader un peu plus puisque les économies censées améliorer la croissance et l’emploi se feront par des coupes  sur les dépenses publiques : 50 milliards à récupérer d’ici 2017 et nous ne croyons en rien au fait que B.Hamon puisse modifier la donne !

  • Le gouvernement  a promis la création de 60 000 postes en 5 ans alors qu’en réalité il en supprime à chaque rentrée dans de nombreux départements dont le notre ( moins 2 postes) malgré une hausse d’effectifs
  • Il promet plus de maîtres que de classe et la scolarisation des 2 ans dans les zones d’éducation prioritaire mais pour nous concrètement c’est 1 poste cette année pour tout le département. Pour les nombreux primo-arrivants 3 postes il y a quelques années, 1 seul poste désormais pour tout l’Aveyron
  • Il prétend conforter les missions des Rased pour agir en faveur de la difficulté scolaire alors que les 5000 postes supprimés par Sarkosy ne seront pas re-créés .
  • Il parle de « refondation » de l’école et il se contente de proposer une réforme des rythmes scolaires qui n’améliore en rien les conditions d’apprentissage des élèves puisqu’ils passent plus de temps à l’école qu’avant et détériore les conditions de travail des personnels.  Par contre cette réforme va coûter cher aux communes, donc aux contribuables, donc aux familles .

Nous refusons :

  • L’absence de prise en compte de la ruralité de notre département dans la dotation des postes. 20 élèves en classe unique ce n’est pas comme 20 élèves dans une classe à un seul cours !

·        la baisse des traitements des enseignants : en 10 ans nous avons perdu 15% de notre pouvoir d’achat

·        Le projet d’annualiser le temps de travail qui s’est amorçé avec le surplus de services des remplaçants du aux différents horaires des écoles

Nous voulons :

  • Des postes à la mesure des besoins des écoles pour la réussite de tous les élèves et pas seulement des meilleurs
  • Des postes de remplaçants en nombre suffisant : trop de collègues qui sont obligés d’accepter des élèves supplémentaires dans leur classe
  • La scolarisation des 2 ans pour toutes les familles qui le souhaitent
  • Plus de maitres que de classes
  • Plusieurs RASED complets par circonscription

Les 700 000 enseignantes et enseignants n'ont pas vu leur temps de travail diminuer en 56, ni en 69, ni en 82, ni en 2000. ça suffit !

Nous voulons l'allègement de nos services :travailler moins, mais mieux et gagner plus ! donc une revalorisation uniforme des salaires en point d'indices pour toutes et tous.

Enfin de manière globale, nous voulons que la juste part des richesses produites reviennent aux salarié.e.s du privé et du public.

 

OSONS NOUS BATTRE !


Agenda syndical aveyronnais

<<

2018

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois