La LETTRE DE SUD EDUCATION 12 vendredi 22...

vendredi 22 janvier 2016

La LETTRE DE SUD EDUCATION 12
vendredi 22 janvier

26 janvier : toutes et tous en grève !

La grève du mardi 26 janvier se prépare. Après l’appel à la grève lancé par les organisations syndicales du second degré contre la réforme du collège, les organisations FO, CGT et Solidaires ont lancé un appel à mobilisation de toute la fonction publique. D’autres réunions intersyndicales se sont récemment tenues pour l’ESR et le premier degré, qui annoncent une mobilisation d’ampleur.
Vous trouverez dans cet article, l’ensemble du matériel de mobilisation pour le 26 janvier (textes intersyndicaux et de SUD éducation : SUD Education a publié trois tracts — premier degré, second degré, ESR — un panneau syndical et un visuel de mobilisation).
Parce qu’il faut imposer l’abrogation de la réforme du collège et la fin des politiques de destruction des services publics, parce qu’il faut une réduction des effectifs par classe, parce qu’il faut des postes, des moyens et des augmentations de salaires, parce qu’il faut rejeter la territorialisation de l’Education Nationale et les politiques d’austérité, nous pouvons, nous devons réussir cette grève !
Appel intersyndical fonction publique au 26 janvier
Grèves et manifestations pour un service public de qualité et une nette augmentation du pouvoir d’achat le 26 janvier 2016
Les organisations syndicales CGT, FO et SOLIDAIRES appellent à faire de la journée du 26 janvier 2016, un temps fort de mobilisation, par la grève et les manifestations pour une significative augmentation de la valeur du point d’indice, prenant en compte l’inflation subie depuis plusieurs années et, en particulier, depuis 2010, des mesures générales permettant de compenser les pertes de pouvoir d’achat, le développement de l’emploi public statutaire par des créations nettes, dans les très nombreux secteurs qui en ont besoin, des moyens financiers à la hauteur des besoins de service public, la défense d’un service public de proximité garant de la cohésion sociale.
Tous les appels, tout le matériel de mobilisation :http://www.sudeducation.org/26-janvier-toutes-et-tous-en-greve.html

Appel de l’ESR à la grève le 26 janvier
Appel de l’intersyndicale Enseignement Supérieur et Recherche

Les organisations syndicales CGT, FO et SOLIDAIRES de la Fonction publique appellent à la grève le 26 janvier pour un service public de qualité et une nette augmentation du pouvoir d’achat. Les organisations syndicales de l’enseignement supérieur et de la recherche, FercSup CGT, SNTRS CGT, CGT INRA, UN CGT CROUS, SNPREES-FO, SupAutonome-FO, SUD éducation, SUD Recherche EPST, SNESUP-FSU, SNCS-FSU, SNASUB-FSU, se joignent à cet appel.
Mardi 26 janvier 2016
Grève et manifestations

Pour un service public de qualité et une nette augmentation du pouvoir d’achat
Alors que le salaire des fonctionnaires diminue à nouveau au mois de janvier 2016, suite à l’augmentation des cotisations retraites, la Loi de Finances 2016 vient entériner, à ce stade, le gel de la valeur du point d’indice et renforcer les effets les plus néfastes du Protocole PPCR (Parcours Professionnels Carrière et Rémunérations). Si la négociation salariale est bien confirmée pour le mois de février, elle ne se présente pas dans de bonnes conditions.
S’ajoutent à cela, la poursuite à une vitesse effrénée et sans réelle négociation, de nombreuses réformes (collèges, territoriales, santé…) qui, si elles sont mises en œuvre, vont avoir de nouveaux et graves impacts négatifs sur le service public rendu aux citoyens et aggraver encore les conditions de travail des personnels.
Enfin, de nombreux secteurs de la Fonction publique, pourtant essentiels au progrès social et à la population, restent confrontés à des sous effectifs absolument insupportables.
Dans l’enseignement supérieur et la recherche, les réformes successives, la dernière étant la restructuration de l’ESR autour des politiques de site et en particulier des COMUE, remettent en cause le rôle des organismes nationaux de recherche (EPST) et se traduisent par des suppressions et/ou gels de postes, des mutualisations, des suppressions d’enseignements, d’équipes de recherche, de services et le maintien d’un haut niveau de précarité dont pâtissent les personnels et les étudiants.

La suite et appel à la grève : http://www.sudeducation.org/Appel-de-l-ESR-a-la-greve-le-26.html

Conseil supérieur de l’éducation, séance du 21 janvier 2016
Déclaration de la fédération SUD éducation et de l’Union syndicale Solidaires

jeudi 21 janvier 2016

Le 26 janvier toutes et tous mobilisé-es !
Malgré cette nouvelle année qui commence, nous ne voyons aucune bonne résolution du côté du ministère de l’éducation nationale, ni du gouvernement.
C’est pourquoi le 26 janvier, les personnels de l’éducation de la maternelle à l’université, avec l’ensemble de la fonction publique, seront mobilisé-es et en grève.
Non à l’austérité et aux contre-réformes !
Confronté-e-s à la politique d’austérité et aux contre-réformes tous azimuts dans tous les secteurs, les agent-es de la fonction publique connaissent aujourd’hui une très forte dégradation de leurs conditions de vie au travail avec :
 le projet de loi de finances qui valide une nouvelle année d’austérité et une nouvelle vague de suppressions d’emplois dans de nombreux secteurs.
 la réforme territoriale qui se mène à marche forcée et transforme l’organisation administrative de la fonction publique sans leur assentiment.
 le PLFSS qui poursuit la lente dégradation de la protection sociale.
 l’ensemble des contre-réformes qui traversent tous les secteurs de la fonction publique et se mettent en œuvre contre les personnels.
Autant de raisons qui poussent les agent-e-s de la fonction publique à agir maintenant pour stopper les contre-réformes, exiger des moyens à la hauteur d’un service public de proximité et de qualité et une augmentation significative de leurs salaires gelés depuis 2010, à commencer par les plus bas d’entre eux !
Autant de raisons qui poussent les personnels de l’éducation nationale à se mobiliser, car en matière de contre-réforme, de manque de moyens et de salaires insuffisants, ce secteur public n’est pas en reste.

- Parce qu’il faut imposer l’abrogation de la réforme du collège et la fin des politiques de destruction des services publics,
 Parce qu’il faut une réduction des effectifs par classe,
 Parce qu’il faut des postes, des moyens et des augmentations de salaires,
 Parce qu’il faut rejeter la territorialisation de l’Éducation Nationale et les politiques d’austérité

SUD éducation et l’union syndicale Solidaires seront mobilisés et en grève le 26 janvier avec l’ensemble des personnels pour de véritables changements.
Pour l’Union syndicale Solidaires et la fédération SUD éducation, la priorité est de se battre dans la fonction publique et à l’éducation nationale pour défendre les intérêts des salarié-e-s, et porter un projet de transformation sociale, répondant aux impératifs de partage du travail et des richesses, et d’une autre organisation du travail.

La déclaration complète : http://www.sudeducation.org/Conseil-superieur-de-l-education-6282.html

Un autre collège 2016 ! Signez la pétition !
La publication du décret et de l’arrêté définissant l’organisation du collège à partir de la rentrée 2016 met en place une réforme plus bureaucratique que pédagogique qui ne répondra pas aux besoins de formation de la jeunesse de ce pays, ne réduira pas l’échec scolaire et mettra profondément en cause l’égalité d’accès aux savoirs et aux qualifications sur le territoire.
Elle est de plus un affront à une profession qui se bat au quotidien pour la réussite des jeunes qui lui sont confiés.
Les signataires demandent l’abrogation de ce décret et de cet arrêté et la reprise immédiate des discussions sur l’avenir du collège.
http://unautrecollege2016.net//

NOTRE-DAME-DES-LANDES - un banquet à Millau !
La mobilisation contre les expulsions continue. Une cinquantaine de personnes se sont retrouvées samedi dernier à Saint-Affrique pour un banquet improvisé place de la mairie. Un nouveau rassemblement est prévu samedi prochain (23 janvier) à Millau 12h30 place du Mandarous.
Voir les détails sur http://douze.noblogs.org
Un livre-appel « Défendre la zad » écrit par le collectif Mauvaise troupe sort cette semaine. Pour se faire une idée, le texte est lisible en intégralité ici : https://constellations.boum.org/spip.php?article125. Le livre est vendu à 3 euros en librairie.

SAINT-SATURNIN-DE-LENNE.
Une cérémonie des vœux boycottée et huée à cause des éoliennes.
http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/14/2255484-une-ceremonie-des-voeux-boycottee-et-huee.html

SOLIDAIRES

GoodYear : une condamnation inacceptable !
Communiqué Solidaires

La condamnation des 8 « ex » salariés de Goodyear à une peine de 2 ans de prison, dont 9 mois ferme, est pour l’Union syndicale Solidaires totalement inacceptable.

Cette condamnation confirme que la lutte de classe existe bien et que la justice a choisit son camp : celui des patrons et des actionnaires !

Après les salarié-es de Continental, les salarié-es d’Air France, l’inspectrice du travail Laura Pfeiffer et tant d’autres anonymes licencié-es pour oser dire non, le jugement rendu par le tribunal d’Amiens vient confirmer la volonté de criminaliser la lutte syndicale, la lutte pour l’emploi, la lutte contre l’injustice, et pour la dignité de tous ceux et celles qui, chaque jour, subissent le diktat libéral.

Pour l’Union syndicale Solidaires la vraie urgence est de continuer à faire des propositions alternatives et à se battre dans les entreprises, dans la fonction publique pour défendre les intérêts des salarié-es, et porter un projet de transformation sociale, répondant aux impératifs de partage du travail et des richesses, écologiques, et d’une autre organisation du travail. Ces condamnations n’entameront en rien notre combativité

L’Union syndicale Solidaires participera à toutes les actions de soutien organisées contre ce jugement.

Paris 14 janvier 2016
Les Communiqués de l’Observatoire de la discrimination et de la répression syndicale et du SAF
Le communiqué : http://www.solidaires.org/GoodYear-une-condamnation-inacceptable

Manifestation le samedi 30 janvier pour la levée de l’état d’urgence et l’abandon de la constitutionalisation de la déchéance de nationalité et de l’état d’urgence
Rendez-vous unitaire et appel de l’Union syndicale Solidaires

Appel du Collectif Stop État d’urgence
STOP ÉTAT D’URGENCE ET DÉCHÉANCE
MARCHE SAMEDI 30 JANVIER
RENDEZ-VOUS 14H30 À RÉPUBLIQUE

Une journée nationale de mobilisations pour la levée de l’état d’urgence, et l’abandon de la constitutionalisation de la déchéance de nationalité et de l’état d’urgence aura lien le 30 janvier.
Le collectif « Stop état d’urgence », né de la résistance aux interdictions de manifestations en novembre et en décembre, appelle donc à une journée de mobilisation larges et unitaires contre cette remise en cause des libertés et de l’égalité, dans toute la France, et à la création de collectifs unitaires.
Vous trouverez en pièce jointe du matériel à reproduire, diffuser : relayer : http://www.sudeducation.org/Manifes...

Le matériel militant de Solidaires : http://www.solidaires.org/-Mobilisations-et-actualites-

Les États généraux de la santé des travailleuses et travailleurs
Pour ne plus perdre sa vie à la gagner !
Nous sommes confronté-e-s à des organisations du travail de plus en plus violentes et à des employeurs qui nient ou banalisent les dégâts humains engendrés, quand ils ne les mettent pas dans la balance du chantage à l’emploi. Combien de nouvelles victimes des produits toxiques inhalés au travail ? Combien d’apprentis, d’intérimaires ou de salarié-e-s sous-traitant-e-s soumi-se-s à des travaux dangereux, dans l’indifférence du donneur d’ordres ? Combien de pathologies générées par des travaux de nuit injustifiés ? Jusqu’où iront l’accélération des rythmes et la réduction des marges de manœuvre des travailleur-se-s, et qui peut espérer échapper aux troubles musculo-squelettiques, aux atteintes à la santé mentale qui en découlent ? Où s’arrêtera le mépris des directions pour la réalité de notre travail, de son sens, et de ses conditions de réalisation ?
L’année 2015 est marquée par l’accélération des attaques contre les droits des travailleur-se-s sur le champ de la santé au travail avec l’adoption notamment de la loi Rebsamen. Cette remise en cause des Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) intervient après d’autres réformes visant à affaiblir le pouvoir d’intervention de la médecine du travail et de l’inspection du travail. Plus récemment encore, c’est l’annonce par le gouvernement, à la suite du rapport Combrexelle, d’un projet de loi visant à la refonte complète du code du travail.

Les États généraux de la santé des travailleuses et travailleurs
Qu’est-ce que c’est, et à quoi ça sert ?
Ce sont deux journées :
Ouvertes à tou-te-s, travailleur-se-s du privé et du public, équipes militantes, chercheu-ses-rs, professionnel-le-s de la santé au travail, juristes, etc…
Pour partager nos connaissances, nos pratiques et nos savoir-faire de lutte, pour échanger et trouver les ressources qui nous manquent dans nos batailles quotidiennes, pour renforcer nos réseaux, trouver plus d’allié-e-s, pour partager nos victoires, parce qu’il y en a, et pour sortir de cet isolement qui empêche qu’elles soient plus nombreuses et plus fortes.
Pour élaborer des revendications communes, pour bâtir des campagnes en faveur de la santé des travailleur-se-s, pour construire dans la durée des mobilisations.

Toutes les infos sur le site :
http://neplusperdresaviealagagner.org/invitation-a-participer-aux-etats-generaux-de-la-sante-des-travailleuses-et-travailleurs/#more-1460

Revue Solidaires « Les utopiques n° 2 » - Revue Solidaires
Le sommaire du n° 2 de la revue les utopiques bientôt disponible. Nous rappelons que les abonnements peuvent être individuels ou groupés, que les structures peuvent faire des commandes en nombre afin de la faire connaître notamment auprès des équipes syndicales d’autres O.S., et lors d’initiatives publiques. Pour les prochains numéros nous allons examiner la possibilité du paiement en ligne. (pièce jointe sommaire et formulaire abonnement)
http://www.solidaires.org/Revue-Solidaires-Les-utopiques-no-2

A très bientôt !


Documents joints

LETTRE DE SUD EDUCATION 12 DU 22 JANVIER
LETTRE DE SUD EDUCATION 12 DU 22 JANVIER

Agenda syndical aveyronnais

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

7 février 2011 - CREATION D’UN COLLECTIF DE DEFENSE DE NOS ECOLES A MILLAU

Un collectif de défense des écoles du premier degré et du second degré se met en place afin (...)

7 février 2011 - Actions Millau

Pour contrer les réductions inédites des dotations horaires des établissements, les personnels (...)