Intervention chantée devant les banques ruthénoises

lundi 10 octobre 2011

Le discours...
En 1973, le président Pompidou a fait passer une loi, la loi Pompidou-Giscard. A partir de ce moment là, la France est privée de son droit de création monétaire. Elle ne peut plus emprunter auprès des banques centrales sans intérêts et donc elle est obligée d’emprunter auprès des banques privées et donc de payer des intérêts ; c’est le début de la dette !

En 1992, l’article 104 du traité de Maastricht étend ce principe à tous les états membres de l’union européenne, c’est à dire qu’à l’instar de la France, tous les pays membres de l’union européenne n’ont plus le droit d’emprunter sans intérêts auprès de leur banque centrale, mais sont obligées d’emprunter auprès des banques privées et donc de payer des intérêts..c’est la dette encore et encore !

Pour finir en 2007, l’article 104 du traité de Maastricht est devenu l’article 123 du traité de Lisbonne, ce qui revient à graver ce principe dans le marbre de la constitution européenne !
Constitution que le peuple français a refusé lors du référendum de 2005 !
Alors ils nous l’ont imposée par voie parlementaire...ce qui est un bel exemple de démocratie !

Nous travaillons tous pour rembourser une dette sans fin, qui remplit les poches des banquiers !

En 2008, l’état a prêté aux banques 33 milliards d’euros pour les aider à surmonter la crise ...elles ont remboursé 34,7 milliards d’euros en 2010, c’est donc 1,7 milliard de bénéfices pour l’état, mais elles ont réussi grâce à cela à faire un bénéfice de 12 milliards !

Il existe des banques coopératives et éthiques où vous avez un droit de vote et où vous pouvez choisir dans quelle entreprise vous investissez...pas dans le nucléaire par exemple...

et la chanson...

Les banquiers sont des usuriers

Ils ne méritent pas d’être remboursés

et la seule chose que çà sait faire

c’est de voler la terre entière

alors arrêtons de nous laisser faire

On en a marre, oui de la misère

allons reprendre ce qu’on nous doit

leur dette, nous on la payera pas

oui on est frères et citoyens

demandons des comptes à ces crétins

ce sont des voleurs en costard

qui assassinent à coup de dollars

oui on est frères et citoyens

d’mandons des comptes à ces crétins

d’mandons des comptes à ces crétins

Les banquiers sont des usuriers

ils ne méritent que d’être surtaxés

ce sont des gens sans foi ni lois

leur dette nous on la paiera pas

alors arrêtons de nous laisser faire

soyons plus forts oui que la misère

crois moi ils tueraient père et mère

pour une poignée de billets verts

les banquiers sont des usuriers

ils ne méritent que d’être surtaxés

les banquiers sont des usuriers

ils n’méritent pas d’être remboursés


Agenda syndical aveyronnais

<<

2018

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois