PROTESTATIONS

vendredi 4 février 2011

Après le sauvetage des banques par les États, la finance mondiale exige désormais qu’on sauve les États eux-mêmes – pour plusieurs d’entre eux en difficulté suite aux dettes énormes qu’ils ont contractées pour sauver ces banques !

Ce sauvetage, le FMI (avec un président français à sa tête) et l’Union Européenne s’en occupent ! La Grèce, l’Irlande, le Portugal sont concernés pour l’instant. La solution est simple : renflouer les riches, maintenir les profits exorbitants des sociétés du CAC40, ne surtout pas toucher aux bonus tout aussi exorbitants des traders et en contrepartie faire payer les fonctionnaires, les salarié-e-s, les ouvrier-e-s de ces pays. Le « régime minceur » s’étend aussi à la France et la dernière réforme des retraites allait dans ce sens, la prochaine étant la cotisation « dépendance » obligatoire.
Ces régimes de rigueur, d’austérité, ont des conséquences directes également sur les pays les plus pauvres : l’Afrique en général et en particulier Algérie, Égypte, Maroc, Tunisie...
Tout a une limite, et Ben Ali vient de s’enfuir de Tunisie après une révolution populaire qui n’est pas terminée. D’autres États autour de la Méditerranée craignent la suite…
Mais en Europe, les ouvrier-e-s, les salarié-e-s se battent également (à une autre échelle…) ; le conflit sur les retraites a mobilisé très largement.
En Grèce, en Grande-Bretagne, les affrontements des jeunes et des salarié-e-s avec le gouvernement et la police ont été extrêmement violents. En Irlande, au Portugal, des grèves générales ont été lancées et réussies massivement à la fin de l’année 2010.
Cette nouvelle année 2011 semble démarrer, en raison des budgets d’austérité généralisés, sous la révolte populaire.
En France, le président de la république dans ses vœux a promis de s’occuper de la « dépendance » : il faut entendre par là dans le projet UMP une cotisation obligatoire privée pour tous les plus de 50 ans.
L’année 2011 s’annonce dores et déjà difficile pour les salarié-e-s.
Pour le gouvernement il faut continuer à renflouer les banques et les patrons.

Nous n’obtiendrons que ce que nous pourrons arracher par la lutte.

Bonne année de luttes et de résistances !


Agenda syndical aveyronnais

<<

2018

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois