TOUS CONTRE LE PACTE BUDGETAIRE EUROPEEN

lundi 14 mai 2012

Au moment où les institutions européennes justifient toutes les régressions austéritaires, où les marchés font pression pour l’adoption du Pacte budgétaire et où la BCE préfère sauver les banques plutôt que les peuples européens, les mouvements sociaux se doivent de réagir.

Nous devons afficher un message de solidarité avec les peuples qui se lèvent contre l’Europe du Pacte budgétaire et dénoncer l’austérité généralisée, injuste et absurde, qui mène l’Europe dans le gouffre.

Le pacte budgétaire n’est pas à renégocier, il est à rejeter.

Le pacte budgétaire, cet obscur traité européen promu par Angela Merkel et Nicolas Sarkozy doit être ratifié au plus tôt par l’ensemble des pays européens. Et c’est loin d’être une broutille. Il durcit
considérablement les plans d’austérité sociale imposés partout en Europe et enlève tout levier budgétaire nécessaire pour financer une transition écologique et sociale. Comment ? En imposant en
plus des 3% de déficit budgétaire un « déficit structurel » maximal de 0,5% et un nouvel arsenal punitif, avec des amendes quasi-automatiques pour les pays en déficit .

François Hollande veut renégocier ce traité pour y ajouter un « volet sur la croissance ». Passons sur l’objectif de croissance, dont c’est le contenu même qui est à revoir. Mais en quoi cet ajout sur la croissance peut-il changer quoi que ce soit au carcan budgétaire prévu par le traité ? En quoi est-ce qu’il permettrait aux Etats d’échapper à la dépendance des marchés financiers ?

Le pacte budgétaire n’est pas à renégocier, il est à rejeter.
Dans tous les cas, le besoin d’une « réelle démocratie  » en France et en Europe voudrait qu’il soit soumis à référendum, pour que le débat puisse enfin avoir lieu sur la façon dont nous réglons la crise de la dette et sur l’Europe que nous voulons.


Agenda syndical aveyronnais

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois