Bienvenue sur le site du Syndicat Sud Education Aveyron

Un syndicat qui s’oppose résolument au néo-libéralisme : austérité budgétaire, précarité, flexibilité, mise en concurrence des établissements et des écoles.

Un syndicat qui, au-delà des enseignant-es et autres personnels de l’éducation nationale, lutte avec les chômeur-ses, les précaires, les mal-logé-es, et les sans-papiers, en participant activement aux mouvements sociaux : grèves, manifestations,...

Adresse du local  : 100 avenue de Toulouse 12000 RODEZ 

Tél  : 05 65 75 99 96

Permanences : jeudi


lundi 25 juin 2018

Formation des enseignant-e-s : il y a anguille sous roche

La fédération SUD Éducation a pris connaissance du référé de la Cour des comptes aux ministres de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur et de la recherche rendu public le 4 juin, ainsi que de la réponse des ministres, concernant la formation des enseignant-e-s.

La fédération SUD Éducation revendique depuis la réforme de 2008 le retour du concours externe au niveau licence et deux années de formation, rémunérées, comme fonctionnaire stagiaire. Mais les annonces des ministres ne vont pas du tout dans le sens de ces revendications. Elles ne concernent que les épreuves d’admissibilité, les épreuves d’admissions restant prévues pour l’année de Master 1, voire l’année de Master 2.

Plusieurs éléments nous paraissent extrêmement inquiétants dans les demandes de la Cour des comptes comme dans la réponse des ministres :

  • la réduction du nombre des ESPE

  • la formation à un enseignement bivalent ou polyvalent pour les professeur-e-s du second degré

  • le flou entretenu sur l’année des épreuves d’admission, qui pose un certain nombre de questions sur le statut des admissibles : statut d’étudiant, fonctionnaire stagiaire ?

    Au-delà se pose la question de la rémunération des concerné-e-s et l’avenir même du statut de fonctionnaire stagiaire

  • le flou entretenu sur « le positionnement comme sur la nature des concours » (courrier des ministres)


Cette mise en cause possible du concours est en cohérence avec d’autres annonces faites par le ministère de l’Éducation nationale ou le ministère de l’Action et des Comptes publics, et notamment la suppression de la compétence des commissions administratives paritaires en matière de mobilité.

L’ensemble, mis en perspective avec les annonces du ministre Blanquer par ailleurs sur ces questions, dégage une orientation volontariste prise par le ministère : le recrutement direct des enseignant-e-s par les chef-fe-s d’établissement.


SUD Éducation refuse cette vision managériale de l’école, cette casse du statut de fonctionnaire, et toute perspective de recrutement par les chef-fe-s d’établissement.

SUD Éducation continue à revendiquer le retour au concours au niveau licence et la délivrance d’un master à l’issue d’une formation en alternance de deux années sous statut de fonctionnaire stagiaire, dans le cadre d’une formation initiale dotée de moyens à hauteur des besoins.



Actualités syndicales aveyronnaises

jeudi 14 juin 2018

Derrière la communication, une nouvelle attaque contre le LP

Réforme du lycée professionnel vendredi 8 juin 2018
Le ministre de l’éducation nationale a présenté sa réforme de l’enseignement professionnel. Un bel exercice de communication à la grandiloquence ridicule qui augure d’un avenir désastreux pour le lycée professionnel. Cette propagande gouvernementale (...)

jeudi 7 juin 2018

Boycottons le Service civique ! Un statut encore plus précaire que le CDD

Les contrats précaires se sont succédé depuis plusieurs dizaines d’années à l’Éducation nationale.
Une occasion manquée Ont-ils été une réponse au chômage ? Non. Véritable gabegie, ils auraient pu être l’occasion d’un plan de formation ambitieux et n’ont servi qu’à colmater les manques de personnels (...)

jeudi 31 mai 2018

Orientation en fin de 3e, voie professionnelle

Une nouvelle preuve de l’autoritarisme du ministère au service du tri social
Publié le jeudi 31 mai 2018 sur http://sudeducation.org/Orientation...e-voie.html SUD éducation a pris connaissance d’un courrier daté du 16 mai et adressé par la DGESCO aux recteurs/trices et aux directeurs/trices (...)

jeudi 24 mai 2018

Pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité, Marée populaire le samedi 26 mai

Un constat s’impose, Emmanuel Macron, son gouvernement et le Medef sont décidés à imposer coûte que coûte une restructuration en profondeur de la société française : politique d’austérité, destruction des droits des salarié.es, introduction de la sélection à l’entrée de l’université, casse des services (...)

jeudi 3 mai 2018

Tous ensemble pour la défense des services publics : Manif 22 mai à Rodez ! 12.00 : Pique-nique au mail de Bourran, Rodez - 14.30 : départ en manif vers le Centre-ville

Sélection, inégalités territoriales, tri social, précarisation, casse des statuts, voilà les maîtres mots de la politique gouvernementale. à l’image des cheminot-e-s et du service public ferroviaire, l’éducation nationale et ses personnels sont durement attaqué-e-s. Notre réponse doit être à la hauteur (...)

Agenda syndical aveyronnais

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

7 février 2011 - CREATION D’UN COLLECTIF DE DEFENSE DE NOS ECOLES A MILLAU

Un collectif de défense des écoles du premier degré et du second degré se met en place afin (...)

7 février 2011 - Actions Millau

Pour contrer les réductions inédites des dotations horaires des établissements, les personnels (...)