LPC : Pourquoi devons-nous le refuser ?

jeudi 23 mai 2013

SUD EDUCATION refuse le LIVRET PERSONNEL DE COMPETENCES

Cette année encore, malgré une soi-disant simplification, un « livret personnel de compétences » (LPC) nous est imposé par le Ministère et notre hiérarchie. Il nous est demandé d’y recenser les compétences acquises par nos élèves en fin de CE1, de CM2 et de 3e.

LPC : Pourquoi devons-nous le refuser ?

· Parce qu’il est inutile : il s’ajoute au livret scolaire en usage dans les écoles et collèges.

· Parce qu’il est incompréhensible dans sa formulation et beaucoup trop dense.

· Parce qu’il est hypocrite : ses compétences transversales sont impossibles à évaluer avec honnêteté.

· Parce qu’il est absurde d’évaluer de façon simpliste : dans le LPC, une compétence est acquise ou non-acquise.

· Parce qu’il est formaté : Il contribue à remplacer les apprentissages par des exercices dont la finalité est de cocher les cases à renseigner.

· Parce que l’évaluation ne doit pas devenir une obsession.

· Parce qu’il conditionne l’obtention du brevet des collèges.

· Parce qu’il est dangereux : il est informatisé pour le second degré et le sera à terme pour le primaire. Les résultats des élèves - qui ne devraient concerner qu’eux et leurs familles - seront fichés dans les bases de données “base-élèves” “SCONET”, pour leur vie entière... avec quelle sécurisation ?

· Parce qu’à terme, il tendra à se substituer aux diplômes et donc aux grilles de qualification des conventions collectives.

Gardons notre liberté pédagogique, engageons-nous collectivement et solidairement à ne pas remplir le LPC

Pour signer l’engagement :

http://www.boycott-lpc.lutter-agir.org/


Agenda syndical aveyronnais

<<

2019

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728   
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois