MOTION DU CONSEIL D’ECOLE DU ROUGIER (MONTLAUR – AVEYRON)

lundi 27 juin 2011

Le Conseil d’école de Montlaur s’oppose à la diffusion en dehors de l’école des compétences repérées ou évaluées par les enseignants, prévues par la mise en oeuvre du Livret Personnel de Compétences.

Considérant qu’il s’agit, après la mise en place illégale de Base Elèves, d’une nouvelle atteinte à la vie privée des enfants, en contradiction avec la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, pour les raisons suivantes :

  • La qualité d’un individu ne peut se réduire à une liste de compétences, aussi exhaustive puisse-t-elle être ;
  • Il va à l’encontre de l’intérêt de l’enfant d’utiliser des données sensibles pour réaliser un tri, un classement, une orientation, une sélection et une stigmatisation des particularités de chacun, réduisant à néant le principe du droit à l’oubli et à l’égalité des chances ;
    par conséquent, de nombreux enfants risquent d’être dépossédés de leur droit à choisir, à agir pour leur devenir, restreignant leur liberté ;
  • Le risque de rupture de la confiance des parents dans l’Education Nationale et ses représentants s’amplifie : leur rôle risque de se résumer à construire artificiellement des comportements efficaces professionnellement, et utilisables économiquement, sous la menace d’exclure l’enfant s’il n’atteint pas les compétences attendues du socle commun ;
  • La société laïque est menacée ; le Livret Personnel de Compétences engendre un conformisme des enseignants et des élèves, qui aurait pour effet d’anesthésier l’enfant au lieu d’en développer la conscience, privilégiant la construction d’une société de profit immédiat et de servitude au détriment de toute projection à long terme.

Les enfants ne sont pas à l’école pour répondre aux attentes des employeurs, des marchands d’ordinateurs et des prêt-à-penser ; l’école doit rester ce lieu de protection et de respect de l’enfant avant et en même temps qu’être un lieu d’éducation , et garantir ce respect lorsqu’il en sortira.

Considérant que les enseignants sont et doivent rester les inventeurs au quotidien de leur métier pour garantir la construction sans cesse réadaptée de citoyens, nous soutenons sans limite les enseignants de l’Ecole de Montlaur dans leur refus d’utiliser le Livret personnel de compétences proposé par le ministère.

Le Conseil d’Ecole de Montlaur,
motion votée à l’unanimité des présents, ce 14 juin 2011.


Agenda syndical aveyronnais

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois