Un cas de COVID 19 avéré au Lycée Professionnel Foch à Rodez... le travail des élèves et des personnels continue comme si de rien n’était !

jeudi 17 septembre 2020

L’équipe de direction du LP Foch a adressé, hier soir, un message aux familles des classes de 2 ASSP et TVENARCU, les informant qu’ « Un cas de Covid-19 avéré a été signalé au sein de la classe de votre enfant. L’adulte concernée est placée en quatorzaine. Dans le respect du protocole sanitaire en vigueur, les autorités académiques et l’agence régionale de santé (ARS) en ont été immédiatement informées. L’ARS affine l’analyse de cette situation et reviendra éventuellement vers votre enfant, si cela s’avérait utile. Pour autant, tous les élèves et personnels portant un masque dans l’établissement et appliquant les gestes barrières, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. (...) Nous vous rappelons également l’importance de surveiller l’éventuelle apparition de symptômes (toux, difficultés respiratoires, fièvre...), et de nous informer au plus vite de la survenue d’une nouvelle situation. »

Le syndicat SUD Education 12 souhaite un prompt rétablissement à notre collègue mais s’inquiète vivement de la situation sanitaire et dénonce l’irresponsabilité du ministère dans son impréparation de la rentrée. La procédure à adopter en cas de détection d’un cas de Covid-19 dans une classe est laissée à l’appréciation locale, sans faire l’objet d’une procédure cadrée nationalement. SUD éducation avait, dès le printemps, revendiqué un plan d’urgence pour la rentrée, détaillant un ensemble de mesures à même d’assurer une rentrée sereine sur le plan sanitaire et qui fasse sens sur le plan pédagogique. D’ailleurs, alors que la collègue a été mise en quatorzaine, il est à déplorer que l’institution n’évoque aucun remplacement des cours en son absence.

Le 4 septembre, la Fédération SUD Education a adressé un courrier au ministre Jean-Michel Blanquer sur la procédure à adopter en cas d’apparition de symptômes, de suspicion ou de diagnostic positif à la Covid-19 [1]. « (...) À l’heure où vous avez annoncé la fermeture de 22 écoles ou établissements scolaires et de cent-vingt classes, ainsi que le déclenchement quotidien d’environ 250 procédures de suivi de cas contacts, il devient urgent d’établir une procédure claire et unique sur l’ensemble du territoire. Cette procédure doit être explicitée par une circulaire ministérielle adressée à l’ensemble des personnels. L’objectif est bien pour notre fédération d’éviter au maximum l’apparition de clusters et la fermeture de classes, afin de prévenir l’accroissement des inégalités scolaires aggravées par le confinement et l’enseignement à distance. »

Jean-Michel Blanquer n’a pas, à ce jour, répondu à ce courrier et porte directement la responsabilité du désordre de cette rentrée. Ce sont les élèves et les personnels qui risquent d’en payer le prix.

[1] https://www.sudeducation.org/communiques/gestion-des-cas-de-covid-19-dans-les-ecoles-ou-etablissements-sud-education-ecrit-au-ministre/



Agenda syndical aveyronnais

<<

2020

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois