LETTRE DU 31 JANVIER

samedi 31 janvier 2015

LETTRE SUD EDUCATION 12
SAMEDI 31 JANVIER 2015

Après les tueries à Paris, le gouvernement veut embrigader l’école publique
Communiqué de la fédération SUD éducation du 26 janvier 2015

Dans un contexte d’émotion et dans l’urgence, face à des assassinats terroristes dont le lien avec l’éducation est loin d’être établi, le gouvernement charge l’école laïque d’une responsabilité écrasante qui occulte celle des autres facteurs politiques et sociaux intervenant dans la situation actuelle ; du chômage à la stigmatisation de certaines populations, de la politique de la ville aux cadeaux au patronat, de la réduction des services publics à celle du tissu associatif, des alliances atlantistes aux politiques impérialistes.
SUD éducation défend sans concession une école publique et laïque, mais ici le gouvernement instrumentalise et dévoie la laïcité pour légitimer le développement d’un arsenal de mesures normatives et répressives visant à définir un « comportement citoyen » imposé à tous les niveaux.
On est aux antipodes d’une école telle que voudrait la construire SUD éducation, privilégiant l’éducation
par l’échange au sein du collectif qu’est la classe, l’enseignement mutuel, le développement de l’esprit critique, la construction patiente d’une pensée autonome chez les élèves, la conviction et le raisonnement, au lieu d’un formatage aussi vain que peu démocratique par des « rituels » stéréotypés.

COLLEGE
Non à une réforme du collège soumise aux logiques de l’employabilité, pour un collège unique polytechnique pour toutes et tous

Communiqué de la fédération SUD éducation du 26 janvier 2015

La ministre de l’Éducation nationale a donné de premières indications concernant la réforme du collège qui devrait être précisée dans les prochaines semaines. SUD éducation rappelle son attachement au collège unique, son opposition à faire de l’école une antichambre de l’entreprise et son scepticisme face à l’importance accordée au numérique et au rôle qu’on veut lui donner.

En effet, l’implication financière et pédagogique de l’État dans le numérique pose question : logiques économique et managériale, flicage des élèves et des personnels, partenariats avec des
entreprises privées, appel à des prestataires privés, promotion de logiciels et formats propriétaires au détriment des logiciels et formats libres...

Lire la suite : http://www.sudeducation.org/Non-a-u...

VOIE PROFESSIONNELLE
Voie professionnelle : les revers de la logique indemnitaire

Communiqué de la fédération SUD éducation du 26 janvier 2015

SUD éducation refuse la logique indemnitaire du nouveau décret sur les missions et services des enseignant-e-s dans le second degré et revendique plutôt la compensation des tâches supplémentaires par des décharges de services amenant une réduction du temps d’enseignement.

Dans l’immédiat, les indemnités générales (de type ISOE part fixe) doivent être intégrées au traitement et les indemnités particulières doivent être attribuées selon des règles nationales définissant les situations donnant lieu à indemnités, et non dépendre de l’arbitraire des rectorats ou des établissements. Nous refusons les indemnités qui cherchent à hiérarchiser les personnels du type « préfet des études » ou « membre du Conseil pédagogique » et nous nous opposerons à tout texte qui en instituerait.
Nous refusons également la généralisation des modalités de contrôles en cours de formation (CCF) et revendiquons son abandon avec le retour aux épreuves ponctuelles.

Lire la suite : http://www.sudeducation.org/Voie-pr...

MUTATIONS
La direction générale des ressources humaines (DGRH) a ouvert, comme chaque année, un e forum consacré aux questions-réponses concernant le mouvement/mutations 2015.

Attention : ce forum n’est pas inter-actif : vous ne pouvez pas poser directement de questions. Il s’agit de réponses émanant de la DGRH aux questions les plus fréquemment posées par les DPE des rectorats.

Ce forum reste cependant intéressant pour avoir rapidement des réponses à des questions qui nous sont souvent posées. De plus, le classement thématique des réponses permet une utilisation et une consultation simples et rapides.

Si vous avez des questions et toujours pas de réponses dans certains situations, n’hésitez pas à nous contacter, nous interrogerons directement la DGRH. Pour ce faire, envoyer vos questions à l’adresse suivante : gilles.hargous wanadoo.fr

STAGES
La commission formation syndicale de la Fédération des syndicats SUD éducation organise un deuxième stage de formation syndicale
 « Le juridique au service des personnels et de l’animation syndicale »
 
 

Une formation de niveau 1
Þ Pour les animatrices-eurs des équipes syndicales
Þ Pour celles et ceux qui pourraient réinvestir cela lors de formations locales
Þ Pour celles et ceux qui ont besoin du juridique comme outil d’action syndicale
Lundi 9 mars 2015, accueil à 9h00
Début 9h30-12h30 puis 14h00 –18h00
Mardi 10 mars 2015 9h00-12h00 puis 13h30-16h30
16h30-17h00 bilan
Salon du Belvédère,
Le Corum 34000 Montpellier

Accessible par tramway (lignes 1, 2 ou 4 arrêt Corum) ou à pied
Plaquette du stage : Sud Education 12 bas de page

« A l’école et dans la société, quelles classes ? - Combattre l’école inégalitaire pour s’affranchir des dominations ».  

Afin de poursuivre, d’approfondir et d’élargir la dynamique collective initiée par le stage « Subvertir la pédagogie » de janvier 2014, la CNT-FTE, la CNT-SO, la CGT 93, SUD Éducation, le GFEN Île de France, Questions de classe(s) et N’autre école renouvellent l’expérience en proposant un stage syndical sur temps de travail
les jeudi 26 et vendredi 27 mars 2015 
à la maison des syndicats de Créteil

sur le thème :
« A l’école et dans la société, quelles classes ? - Combattre l’école inégalitaire pour s’affranchir des dominations ».
 
Ici, le texte d’appel : http://www.questionsdeclasses.org/p...)

Le stage reposera sur une alternance entre plénières (où interviendront le sociologue Choukri Ben Ayed ; les enseignants militants Noëlle de Smet et Jacques Cornet) et ateliers auto-organisés.

Ce stage sera prolongé le samedi 28 mars par une journée « ZAD à l’école ! », qui consacrée aux luttes pour une éducation émancipatrice et qui se déroulera au CICP, à Paris. Au programme de cette journée :

  • Une table ronde sur l’école des réac ; Une table ronde sur l’éducation et le social ; Ont confirmé leur présence pour ces tables rondes : L’historienne Laurence de Cock, le sociologue Ugo Palheta
  • Une présentation-débat du livre « Voyage de classes » avec l’auteur, Nicolas Jounin.
  • Un salon des livres et revues pour une éducation émancipatrice
  • Des forums...

Toutes les infos relatives au stage et à la journée du samedi sont ici : http://www.questionsdeclasses.org/pase/

Inscrivez vous (inscriptionstage pase.fr ) ; Proposez des ateliers et/ou faîtes-nous part de vos attentes à : organisationstage pase.fr

La demande est à faire auprès de la hiérarchie avant le 26 février.
Les modèles de demande sont ici : http://www.questionsdeclasses.org/p...

A bientôt,
Solidairement, Alexandra, pour le collectif d’animation du stage

SOLIDAIRES

Les lobbys du CAC40 règnent à l’assemblée
La commission des lois de l’assemblée nationale vient de rejeter une proposition de loi portée par des députés socialistes en particulier et visant à imposer un devoir de vigilance des sociétés mères multinationales sur leurs filiales et sous-traitants.
C’est la contrainte supplémentaire que cela ferait peser sur « nos entreprises » dans le contexte économique qui est mise en cause à cette occasion.

Pourtant les manifestations d’irresponsabilités des multinationales sont nombreuses et graves …

Lire la suite : http://www.solidaires.org/article50...

CAHIERS D’ALTER
Liberté d’expression. Absolue ou relative ?
L’ignoble assassinat de l’équipe de Charlie Hebdo a ravivé le débat sur la liberté d’expression, ses limites et sa répression. Si la marche du 11 janvier a démontré que beaucoup étaient prêt-e-s à se lever pour la défendre, les choses ne sont pas aussi limpides dans la réalité. L’émotion immédiate ne doit pas
faire oublier que cette liberté d’expression, érigée comme étendard de « l’unité nationale », est quotidiennement bafouée et réprimée dans notre société. La conception que chacun-e s’en fait n’est pas figée et varie en fonction du contexte historique et politique, des classes sociales et des intérêts qui y sont attachés. Les Cahiers d’alter ont invité quatre militant-e-s à se prononcer sur le sujet, avec un seul mot d’ordre : expression libre !

Lire la suite : http://www.lescahiersdalter.fr/Libe...

A très bientôt !!


Documents joints

Stage juridique Montpellier
LETTRE DU 31 JANVIER

Agenda syndical aveyronnais

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois