LETTRE SUD vendredi 12 octobre

vendredi 12 octobre 2012

Lettre SUD 12 du vendredi 12 octobre 2012 

 

1)Les contributions de SUD éducation à la "refondation de l'école" :

Une mine d'informations et d'analyses sur le système éducatif. En vrac : les évaluations, le "lycée des métiers", les RASED, la formation professionnelle, le fichage, la précarité des personnels...  Des textes passionnants sur l'école dont nous ne voulons pas et sur l'école que nous voulons.
A lire sur le lien suivant :
http://www.refondonslecole.gouv.fr/contributions-des-membres-de-la-concertation/contributions-de-la-federation-syndicale-sud-education/

2) Un texte critique de Choukri Ben Ayed sur la pseudo concertation publié ce mardi sur le site café pédagogique.
http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2012/10/09102012Article634853618631571249.aspx

3) Appel à refuser le recrutement d'Agents Prévention et Sécurité en CA :

Le communiqué/tract "Agents prévention et sécurité : Poudre au yeux sécuritaire et attaque sur la Vie Scolaire" a été actualisé. Un modèle de motion est également disponible.

Le tout est en ligne et téléchargeable ici :

 http://www.sudeducation.org/Agents-prevention-et-securite.html

4) Etude comparative des systèmes d’Education

 Voir tableau en pièce jointe des faits marquants des indicateurs de l’OCDE publié dans « Regards sur l’éducation 2012 »

  • La France investit plus de 6% de son PIB dans l’éducation, mais présente un déséquilibre dans la répartition de ses dépenses entre le premier et le second degré: les dépenses par élève du secondaire sont 15% ^plus élevées  en France que la moyenne de l’OCDE,  tandis que celles du primaire sont inférieures de 17% à la moyenne de l’OCDE.

On constate que ces dernières années les dépenses par élève ont augmenté en moyenne de 36% alors qu’en France l’augmentation est inférieure à 10%

  • Les enseignants français donnent au moins 30% d’heures de cours de plus par an dans l’enseignement primaire que dans le secondaire.
  • Le taux d’encadrement par enseignant est de l’ordre de 20 en ce qui concerne l’enseignement pre-primaire alors qu’il représente moins de 10 en Islande, au Chili, en Slovénie et en Suède
  • En France le salaire statutaire des enseignants du primaire ou du secondaire est inférieur à la moyenne de l’OCDE de 5% au moins en début de carrière.

5) Non à la flexibilité : les heures annualisées ne sont pas des heures sans droit !

Depuis le décret Darcos du 30 juillet 2008 et la semaine de 4 jours (24h devant les élèves) nous devons 3 heures par semaine remplacées par 108 heures annualisées qui sont employées en aide personnalisée, divers conseils et réunions et animations pédagogiques.

  • Les 60 heures réglementaires pour l’aide personnalisée (54h devant élèves et 6h de préparation ou bilan) créent des inégalités selon les écoles. Certaines écoles n’ont que peu d’élèves à soutenir alors que d’autres sont submergées d’élèves en difficulté. Pour ces dernières les 6 heures de préparation –bilan sont largement dépassées et les 2 heures d’aide ne peuvent être que du saupoudrage pour des élèves qui auraient besoin d’une prise en charge quasi permanente.
  • Les enseignants de l’Aveyron n’ont le choix des animations pédagogiques que sur 6 h sur les 18 h réglementaires: 12 heures leur sont imposées tant au niveau du thème que de la date. Le choix des 6 heures restantes est très limité et la date n’est parfois pas encore spécifiée au moment de l’inscription !

 
SUD Education revendique l’abrogation de ce décret et l’arrêt de l’annualisation. Les écoles devraient pouvoir s’organiser à leur guise dans la répartition de ces heures dues, en fonction du public scolaire et de leurs lacunes au niveau de la formation.

 

 
Engagez-vous, rengagez-vous !!
à SUD EDUCATION 12


Documents joints

PDF - 219.7 ko
OpenDocument Text - 14.6 ko
Word - 251.5 ko

Agenda syndical aveyronnais

<<

2018

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois