LETTRE SUD vendredi 13 septembre

vendredi 13 septembre 2013

Lettre SUD 12 du vendredi 13 septembre 2013

Mouvement de grève sur les retraites du 10 septembre : plus de 300 000 personnes dans les rues, et maintenant ?

La mobilisation à Rodez  n'était pas ridicule avec ses 1500 manifestants. Que peut-on envisager pour la suite ?

 Une soirée d’information, conférence-débat est envisagée et une journée d’action, probablement le samedi 5 octobre, mais les dates ne sont pas encore fixées. Nous vous tiendrons au courant dès que possible. En effet, il va falloir convaincre encore une fois ceux qui n'ont pas compris que c'est encore aux salariés que l'on demande de faire des efforts pour la mise en forme de cette nouvelle réforme.


Sud Education Bouches-du-Rhone a réalisé un document sur le sujet très intéressant à diffuser pour renforcer la mobilisation future. Voir le doc sur notre site à la page : http://www.sudeducation12.org/cap-sud-le-journal/lettre-sud/article/mouvement-de-greve-sur-les

 

Une autre explication sous forme de vidéo très bien faite par la Scop "Le Pavé" :
http://www.youtube.com/watch?v=7Tm_TXSMRqY

Collectif Retraites 2013 : Retraites, les femmes demandent réparation !
http://www.retraites2013.org/retraites-les-femmes-demandent-reparation/

1er degré

1) Résultats gagnants du dernier mouvement !

Voici la liste des collègues nommé(e)s sur les postes attribués au dernier mouvement du 11 septembre. Les enseignants de ces écoles vont certainement faire un troisième jour de pré- rentrée ( ce samedi !) pour remodeler l’organisation de l’école !! Refaire les listes, les tableaux de service, les dates de réunion, réaménager les locaux...Sans prendre en compte les élèves qui vont changer de classe, d’emploi du temps, dix jours après avoir commencé à prendre leurs marques, à s’habituer à leur enseignant(e). Bien sûr, ce sera un mieux pour la plupart des écoles surchargées concernées mais est-ce bien sérieux de faire ces réévaluations si tard ?

Les effectifs sont –ils aussi fluctuants pendant les vacances d’été ? A quoi servent les prévisions d’effectifs qu’on nous demande de réactualiser à longueur d’année scolaire?

http://web.ac-toulouse.fr/automne_modules_files/standard/public/p7297_e9f61bf197fa22b59a76964db71f3e6cResultats_CAPD.pdf


2) Nouveaux rythmes scolaires, à qui cela profite ?

Aux enfants ? Non. Aux enseignants ? Non. Aux municipalités ? Non. Aux parents ? Non. A l’éducation nationale ? Non. Mais à qui alors ?

Présentée comme une mesure phare et indispensable par le ministre lui-même, la réforme des rythmes scolaires - bonne idée en soi - a fini par devenir une usine à gaz inquiétante pour tous les intervenants de l’école, sans que les bénéficiaires annoncés - les élèves - semblent en tirer un quelconque bénéfice. Alors à qui profitent les rythmes ?
Réponse sur le site de Sud Education 29 :
http://www.sudeducation29.infini.fr/spip.php?article879

 
3) Rythmes scolaires et Conseil d’État : Rien n’est encore joué !

SUD éducation avait déposé le 19 juin dernier deux recours en annulation du décret Peillon portant modification du temps scolaire : le premier en référé-suspension, le second sur le fond. Aujourd’hui, c’est le recours en référé suspension qu’a rejeté le Conseil d’État. Ce n’est qu’une première décision, le recours sur le fond n’ayant pas encore été examiné.

SUD éducation prend acte de cette première décision du Conseil d’État. Nous estimons toutefois que cet arrêt minore le rôle que peuvent et doivent jouer les Comités d’hygiène, de santé et des conditions de travail (CHSCT). Ce qui ne peut qu’interroger la réalité du « dialogue social » tant vanté par le gouvernement.

Par ailleurs, cet arrêt ayant été pris en référé, il faut attendre la décision sur le fond pour avoir une décision significative. L’absence de jurisprudence antérieure rend encore délicate l’appréciation de cet arrêt au regard des textes réglementaires récents sur la mise en place des CHSCT dans la toute la Fonction publique d’État.

Dans le cadre du recours sur le fond qui reste déposé et doit encore être examiné par le Conseil d’État, SUD éducation compte argumenter pour obtenir une décision, sur le fond cette fois, qui donne toute sa place aux CHSCT.

Sur le plan de l’application de la réforme des rythmes scolaires, des recours locaux restent déposés par des syndicats SUD éducation (notamment à Paris), soulevant notamment d’autres motifs d’annulation. Il convient d’attendre là encore les résultats de ces recours locaux.

2ème degré

1) Statut des fonctionnaires : retrait des éléments problématiques du projet de loi !!

Modification du statut des fonctionnaires :
Les 2 éléments dénoncés (appel à la délation et l’obligation de réserve) ont été retirés du projet de loi lors du Conseil Supérieur de la Fonction Publique d'Etat et du Conseil Commun de la Fonction Publique le statut sort renforcé et l’ensemble des amendements que nous avons présentés ont connu une issue favorable :
- le devoir de réserve est retiré du statut

- la notion de conflits d’intérêts qui pouvait être source d’interprétation à propos de la notion de délation a été rectifiée et précisée
- la réorientation professionnelle et donc le licenciement des fonctionnaires, instaurés en 2010par la loi de mobilité et contre lesquels nous étions des milliers dans la rue, ont été abrogés et donc retirés du statut
- la prescription de l’action disciplinaire a été ramenée de 5 ans à 3 ans "
Le projet de loi :
http://www.assemblee-nationale.fr/14/projets/pl1278.asp

2) Pétition pour les salaires et l’emploi public

Nos organisations syndicales constatent qu’à ce jour la valeur du point d’indice est toujours bloquée et ce, depuis juillet 2010. Cette situation sans précédent a de graves répercussions sur les rémunérations et le pouvoir d’achat de tous les agents de la Fonction publique.

De fait, les pertes intervenues, la dépréciation des carrières et le tassement des grilles ont atteint des niveaux insupportables. Alors que le gouvernement semble ne pas vouloir rompre avec cette politique désastreuse pour 2013, nos organisations syndicales estiment à l’inverse que l’augmentation immédiate de la valeur du point est une nécessité.

pour :

    • L’augmentation de la valeur du point d’indice dès 2013.
    • Une politique de l’emploi à la hauteur des besoins du service public, ce qui implique l’arrêt des suppressions d’emplois qui obéissent à des règles purement comptables et la création des emplois nécessaires

 
Voir l'article et signer la pétition sur :

http://www.sudeducation12.org/a-la-une/article/petition-intersyndicale-pour-les

 

3) l’année 2013-14 sera une année de transition pour le collège 

Comme l’indique la circulaire de rentrée :

http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027756802&categorieLien=id

Quelques points de la circulaire :

 Un conseil école/collège doit être mis en place « progressivement au cours de l’année » ; un programme d’actions y sera élaboré, qui devra être soumis au CA, pour une mise en œuvre à la rentrée 2014.  Le PDMF laissera place au « parcours d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel » censé permettre aux élèves de construire progressivement, sur l’ensemble de leur scolarité, un projet d’orientation.
 Si le DNB reste inchangé cette année, « une nouvelle version simplifiée » du LPC est annoncée, alors que personne ne le soutient plus et que sa suppression était attendue par la profession.  Les évaluations en fin de 5ème continueront cette année – mais « exclusivement pour les collèges qui le souhaitent ».  Le « dispositif d’initiation aux métiers en alternance » (Dima) ne concernera plus les élèves qui n’ont pas 15 ans révolus.

Agenda militant

1) ATTAC Rodez  fait sa rentrée                    

 ECHANGE-DEBAT   

Mercredi  18 septembre 20H30          

  Maison des Associations

  15 avenue de Tarayre 

   Rodez

2) Sortir du Supermarché

En clôture de cette semaine du bio, le samedi 28 septembre, à la salle des fêtes d'Onet-Ie-Château,

l'opération «Consommer autrement, sain et local » est organisée par le réseau Sortir du supermarché  et par les groupements d'achats sur les produits locaux de proximité.

     à 14 h, tables rondes participantes, débats- informations, retours d'expériences, goûter offert;

     à 17h 30, intervention de Christian Jacquiau, auteur de « Les Coulisses de la grande distribution » et « Les Coulisses du commerce équitable ».


Agenda syndical aveyronnais

<<

2018

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois