LETTRE SUD vendredi 17 janvier

vendredi 17 janvier 2014

Lettre SUD 12
du vendredi 17 janvier 2014
 



La politique de la terre brulée pour la fonction publique !

 

La conférence de presse du Président de la République sonne le glas de la fonction publique et des services publics.

Le gouvernement se donne comme objectif de trouver 50 milliards d’euros d’économies budgétaires dans les dépenses publiques…(…)
Le Président de la République a fermé la porte à tout espoir de progrès social pour les fonctionnaires.
Solidaires Fonction Publique mettra en débat la nécessité de construire dans l’unité la plus large, des mouvements sociaux d’ampleur pour exprimer plus fortement le refus de cette politique antisociale.
Lire la suite du communiqué Solidaires sur notre page : http://www.sudeducation12.org/union-syndicale-solidaires/article/la-conference-de-presse-du
 

Lancement de la campagne unitaire des organisations syndicales et étudiantes CGT, FSU, Solidaires, Unef, UNL, FIDL.

 
Dans un contexte européen marqué par la remontée de courant d’extrême droite, nos organisations syndicales récusent la banalisation d’un parti dont l’histoire, les idées et pratiques n’en demeurent pas moins antirépublicaines, xénophobes et sexistes. Les organisations syndicales CGT, FSU et Solidaires ont décidé d’initier un travail en commun afin d’unir leurs forces pour construire un argumentaire (…)
 
Pour lancer cette campagne commune, elles organisent une journée de travail sous forme d’ateliers autour de thématiques diverses, le 29 janvier prochain à Paris. (…)
 
Nous entamerons ainsi une campagne de longue durée qui sera marquée par des initiatives larges communes dans les entreprises, administrations, services publics, localités et départements.
Lire l’article complet sur : http://www.sudeducation12.org/luttes-en-cours/article/campagne-unitaire-contre-l-extreme

1er Degré

 

 Des élèves en plus des postes en moins : 4 postes à rendre malgré une augmentation des effectifs scolaires pour la rentrée 2014 !
Voilà comment se concrétisent l’annonce des créations de postes : plus de maîtres que de classe et réouverture des classes pour les 2 ans !


1) La souffrance au travail : deux journées pour échanger, débattre, construire…

Stage organisé par Solidaires 12 le jeudi 20 et le vendredi 21 janvier 2014 au lycée Foch de Rodez


Il reste des places et vous pouvez encore vous inscrire avant le 20 janvier en faisant la demande écrite auprès du DASEN s/c de votre IEN sous la forme suivante :
à Monsieur le DASEN  Direction des services départementaux de l’Education nationale de l’Aveyron
                                                                                                        à Rodez le…………..
 Mme/M…..(prénom, NOM, fonction, affectation), demande  à bénéficier d’un congé pour
Formation syndicale de deux jours  en application de la loi n° 82-997 du 23 novembre 1982 et du décret n° 84-474 du 15 juin 1984, en vue de participer au stage de formation « souffrance au travail », qui se déroulera le jeudi 20 et le vendredi 21 février 2014, au lycée Foch à Rodez, stage déclaré sous l’égide du CEFI-SOLIDAIRES (144 Bd de la Villette 75019 PARIS).                                                                                           Signature :

Ce stage vous permettra de cerner le travail des enseignants dans leur diversité et  d’ identifier les facteurs qui posent problème. 
Comment vit-on notre métier ? Souvent par un sur-engagement pour faire face aux difficultés. Les réformes s’accélèrent, certains s’y engagent, d’autres refusent. Chacun le vit au travers de sa propre évolution et au fil de l’âge.
L’activité d’enseigner est génératrice de stress et s’avère de plus en plus pénible même avec l’augmentation des compétences.
  •  la tension par le travail est évidente, alors que le travail est intensifié par les réformes qui s’enchaînent et que les ajustements ne sont pas possibles.
  •  c’est un métier où on s’engage personnellement par rapport à ce qu’on veut transmettre aux élèves avec un sentiment d’échec plus vite ressenti en raison des compétences acquises et du niveau d’exigence que chacun se fixe.
Ce stage pourra vous permettre de socialiser ces difficultés pour chercher des solutions et mettre en place des stratégies.

2) Ça bouge dans le primaire ! Décompte des 20 min d'accueil, une action de Sud éducation Grenoble :


Le syndicat Sud éducation Grenoble a été reçu à ce sujet par un représentant du Rectorat début octobre 2013 : le Rectorat a admis que ce temps de travail effectué lors des temps d'accueil n'était pas comptabilisé dans les 24H dues devant élèves et qu'aucun cadre réglementaire ne régissait ce temps de travail... En conséquence, Sud éducation Grenoble a considéré légitime et totalement fondé de donner aux personnels de l'ensemble des écoles de l'académie de Grenoble la consigne syndicale de déduire les temps d'accueil effectués de leurs 108 heures annualisées…

Voici la lettre envoyée par Sud Education Grenoble que vous pouvez adapter
Objet : décompte sur les 108 heures annualisées
Monsieur le Directeur/Mme la directrice académique des services de l’Education nationale,
Nos obligations réglementaires de services (24 heures hebdomadaires devant la classe et 108 heures annualisées) entrent en contradiction avec l'article D 321-12 du Code de  l'Education qui indique explicitement que «l'accueil des élèves est assuré dix minutes avant l'entrée en classe».
Conformément à la consigne donnée par le syndicat Sud éducation académie de Grenoble, je décompterai donc ces heures d’accueil des élèves que j'effectue tout au long de l'année scolaire des 108 heures annualisées dédiées:
  • à l'APC,
  • à toutes les réunions qui concernent sa mise en place et son suivi,
  • aux travaux en équipe pédagogique,
  • aux relations avec les parents.
Veuillez croire, Monsieur le Directeur/Madame la directrice académique, en mon profond attachement au service public d’éducation.
Signature
 

2d Degré

 

1) Pas de prérentrée en août

 
Texte de l'appel intersyndical :


Monsieur le Ministre,
Le calendrier scolaire 2013/2014 prévoit de « rattraper » la journée de cours du lundi 2 septembre qui a été consacrée à la prérentrée. Les personnels enseignants et de vie scolaire ont pourtant travaillé ce jour-là au service de la réussite des élèves.
Dans de nombreux établissements du second degré, seule la demi-journée du matin a été « rattrapée » le mercredi 13 novembre. Le bilan de cette demi-journée est accablant : désorganisation des établissements avec, entre autres, la suppression des cours habituels du mercredi après-midi et les conséquences sur le sport scolaire, problèmes de transports scolaires, absence avérée d’efficacité pédagogique…
En l’état, les personnels de ces établissements se verraient contraints de vivre encore une telle situation le 11 juin pour rattraper la deuxième demi-journée.
Nous ne l’acceptons pas et vous demandons d’annuler dès maintenant cette disposition.
Par ailleurs, nous ne pouvons accepter de devoir effectuer notre rentrée au mois d’août et vous demandons de revoir le projet triennal de calendrier scolaire afin de respecter 2 principes : la journée de prérentrée est une véritable journée de travail ; elle fait partie intégrante de l’année scolaire qui est beaucoup plus perturbée et déséquilibrée par le maintien du zonage que par la soi-disant « perte » d’une journée de cours en septembre.
Signer la pétition sur : http://pasdeprerentreeenaout.net/


2) Des miettes pour l’éducation prioritaire, le gâteau pour Dassault


V. Peillon vient de communiquer son plan sur l’éducation prioritaire. Comme pour le reste de la « refondation », les annonces d’une refonte globale et profonde accouchent d’une souris. Les mesures annoncées sont très insuffisantes. Pour tous les établissements et toutes les écoles qui ne sont pas ECLAIR, il n’y aura aucune amélioration des conditions de travail pour les personnels, et nulle part une amélioration des conditions d’apprentissage pour les élèves. (…)
Pour SUD éducation, dans le cadre de l’austérité budgétaire, il est impossible qu’il y ait une « priorité à l’éducation » ou à l’éducation prioritaire.
Lire la suite sur :  http://sudeducation12.org/second-degre/article/des-miettes-pour-l-education

Agenda de la semaine

 

Mercredi 29 Janvier 20h au cinéma de Rodez :
 « Wajma, une fiancée afghane »

 En Présence du réalisateur Barnak Akram
(Avec le soutien du Planning familial et de la LDH)
 
 Ce film a eu le prix du meilleur scénario international au  festival du film Sudance 2013. Le combat d'une afghane pour le simple droit à aimer.
 "Wajma, plaidoyer contre les violences faites aux femmes, se déroule en deux temps : d’abord une histoire d'amour clandestine... puis le film se mue en un drame familial..."


Prochaine AG de Sud Education 12

Lundi 3 février à 18h à La Mouline


Agenda syndical aveyronnais

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois