LETTRE SUD vendredi 7 février

vendredi 7 février 2014

1ER DEGRE

 

1) Audience auprès du DASEN pour l’ Education Prioritaire du Bassin

L'intersyndicale FSU, SE, CGT,  SGEN  SUDEDUCATION a obtenu une audience le 31 janvier auprès du DASEN à la suite de l’intersyndicale du 12 décembre à Decazeville.

Une refondation de l'éducation prioritaire est en cours, au niveau de la pédagogie et de la réussite des élèves. La carte définitive des zones sera définie pour la rentrée 2015. Pour la rentrée 2014, il y aura une identification des zones les plus exposées (REP+) validées par les recteurs : entre 80 et 120 sur le plan national. Selon les critères « classiques » : pauvreté, difficultés sociales, … en mars-avril une première ébauche sera établie (voir site DGESCO).

Les objectifs : mieux accompagner les élèves, les équipes. Cela concernera aussi le ministère de la ville (M. LAMY) qui définira des sites géographiques prioritaires (utilisation des chiffres de l'INSEE). Cela ne concernera plus un quartier mais plutôt une ville (classée « ZEP ») Des moyens plus importants pourront être mis soit sur l'emploi / la sécurité / l'habitat /...à condition que cesse la politique d’austérité !

Le DASEN a relevé qu'il y avait le besoin d’une politique éducative claire pour les RSS. Il a pris note de la grande inquiétude des personnels et des élus et du souci de garder et d'améliorer cette « labellisation ». Il a pris la mesure des difficultés spécifiques du Bassin mais ne peut pas affirmer si ce territoire pourra devenir REP. Très prochainement, il va rencontrer le principal des collèges de Decazeville, Firmi et Cransac avec l'IEN de circonscription pour avoir une meilleure vision de la situation. Une réflexion sera menée pour éventuellement refaire un contrat de réussite.

Pour l'instant, le secteur de Decazeville reste en RSS jusqu'en 2015, mais aucune garantie n'a pu être apportée pour l'avenir puisque tout dépend des recteurs.

A nous de nous faire entendre pour montrer la réalité du terrain ! Un seul maître de plus que de classe pour tout ce secteur de RSS !

A nous de rester vigilants quand 50 milliards supplémentaires de réduction des dépenses publiques sont prévus au budget et quand on nous enlève 4 postes à la rentrée malgré une augmentation des effectifs !

 
2) Calendrier colère

 
V. Peillon, ministre de la neige, vient encore de démontrer que l’intérêt des enfants est sa priorité en publiant les calendriers scolaires des 3 années à venir : http://www.education.gouv.fr/pid25058/le-calendrier-scolaire.html

Ils programment jusqu’à 11 semaines de classes consécutives ( respect des rythmes ?) et une prérentrée fin août, avec en plus le maintien de l’obligation d’une 2e journée de prérentrée. SUD éducation s’oppose à ces calendriers inacceptables et appelle dans un premier temps à signer massivement la pétition intersyndicale : www.pasdeprerentreeenaout.net

 

3) Les études de genre, la recherche et l’éducation : la bonne rencontre

 
extraits d’un texte signé par 100 enseignants-chercheurs et chercheurs de l’Université de Strasbourg

 
(...) NON, la prétendue « théorie du genre » n’existe pas. Le genre est simplement un concept pour penser des réalités objectives.

  • On n’est pas homme ou femme de la même manière au moyen- âge et aujourd’hui.
  • On n’est pas homme ou femme de la même manière en Afrique, en Asie, dans le monde arabe, en

Suède, en France ou en Italie.

  • On n’est pas homme ou femme de la même manière selon qu’on est cadre ou ouvrier. Le genre est un outil que les scientifiques utilisent pour penser et analyser ces différences.

 
OUI, les programmes scolaires invitent à réfléchir sur les stéréotypes de sexe, car l’école, le collège, le lycée sont le lieu où les enseignants promeuvent l’égalité et le respect mutuel, où les enfants apprennent le respect des différences (culturelle, sexuelle, religieuse).

 
OUI, l’école est le lieu où l’on permet à chacun, par les cours de français, d’histoire, de SVT, d’éducation civique, d’éducation physique, de réfléchir sur les conséquences néfastes des idées reçues et d’interroger certains préjugés, ceux qui ont fait que pendant des siècles un protestant ne se mariait pas avec une catholique, ceux qui font que l’on insulte encore aujourd’hui une ministre à cause de sa couleur de peau, ceux qui font que des petits garçons sont malmenés aux cris de « pédés » dans la cour de l’école, ceux qui font que Matteo n’osera jamais dire qu’il est élevé et aimé par deux mamans, ceux qui font qu’Alice veut mourir car on la traite de garçon manqué, ceux qui créent la haine et la discorde. (...)

 
«Vati liest die Zeitung im Wohnzimmer. Mutti ist in der Küche.»
(Papa lit le journal dans le salon, Maman est dans la cuisine). Voilà comment les petits Alsaciens apprenaient l’allemand, à travers les aventures de Rolf et Gisela, dans les années 1980.

 
Réfléchir sur le genre, c'est réfléchir sur les effets de ce type de messages. En permettant aux élèves de se demander pourquoi les princesses ne pourraient pas aussi sauver les princes, en montrant que, selon les lieux et les époques, les rôles des hommes et des femmes ont varié et que l’amour a des formes multiples, les chercheurs, les enseignants et les professeurs des écoles permettent aux enfants, citoyens et citoyennes de demain, de construire un monde plus égalitaire et plus harmonieux.

 

2d DEGRE

1) Enseignement des langues : changement de cap au collège

 Le volume de la LV1 sera diminué d’une heure en 6ème : l’heure supplémentaire se fera au bénéfice de la LV 2 qui sera enseignée 8 heures au lieu des 6 heures actuellement prévues par le référentiel. (Une heure de plus en 5ème)

 « Les bilangues anglais / allemand seront conservées en 6ème ». Et l’espagnol ?

 Et la langue régionale, complémentaire de l’enseignement des langues étrangères ?

 
Le renforcement linguistique et culturel des langues vivantes en classe de 4ème et 3ème pourra s’inscrire dans le cadre du projet d’établissement, sans faire l’objet d’un financement spécifique. (Ne rêvez pas !)

 
C’est la fin des classes européennes :
le texte dit clairement qu’il n’existe plus de  carte des « classes européennes » en collège.

Et les classes européennes au lycée, que dit le texte officiel ?

 Pour plus de détail, lire l’article en entier

et la circulaire académique du 31 janvier en pièce jointe sur notre site : http://sudeducation12.org/second-degre/article/enseignement-des-langues

 

2) SUD-Education enquête sur les enseignements artistiques au travers d'un questionnaire :

Ce questionnaire s'adresse :

- A tous les enseignants du premier degré.
- Aux enseignants d'arts plastiques et d’éducation musicale, d'ateliers artistiques  du collège.
- Aux enseignants d'ateliers, d'enseignements d'exploration, d'options facultatives, et de spécialités des lycées généraux et technologiques.
- Aux enseignants des lycées professionnels et agricoles qui enseignent  dans un domaine artistique quel qu’il soit.

Suivez le lien :

http://www.sudeducation.org/Enquete-sur-l-enseignement-5129.html

N’hésitez pas à diffuser ce mail autour de vous, dans vos carnets personnels et professionnels ! Merci !

Les résultats de l’enquête seront publiés en ligne (sur le site de Sud-Education) vers le mois d’avril. Si vous êtes intéressé-e-s par le groupe de travail qui a produit cette enquête et qui réfléchit à la place des enseignements artistiques dans l’Education Nationale, n’hésitez pas à nous rejoindre en donnant votre mail à la fin du questionnaire.

Ouverture de l’enquête : 3 février 2014.
Clôture de l’enquête : 17 mars 2014.

3) Conseil Académique de l’Education Nationale du 29 janvier 2014

Répartition de la dotation académique Rentrée 2014 des moyens d’enseignement par département 1er et 2nd degré

 Répartition de la dotation 2014  pour l’Aveyron:

 Primaire : L’Aveyron aura une diminution de 4 postes en primaire !
Collèges : dix postes en Aveyron
Lycées : 5 postes en Aveyron
Lycée d’enseignement professionnel : 1 poste en moins

 Vous pouvez lire l’article avec l’explication et la circulaire sur :

http://www.sudeducation12.org/second-degre/article/conseil-academique-de-l-education

 

Agenda de la semaine

1) Jeudi 13 février : soirée film débat à 20h (Cap cinéma Rodez)

« Les déportés du libre échange »

Stop TAFTA !

Le partenariat  transatlantique du commerce et de l’investissement :

«Le plus haut niveau de libéralisation qui soit »

Organisée par Solidaires, Attac, Artisans du Monde, Canopée, Confédération Paysanne et le Front de Gauche

Plus d’info et tract sur :

http://www.sudeducation12.org/spip.php?page=evenement&id_article=405

2) Jeudi 27 février soirée film-débat à 20h30 (Cap cinéma Rodez)

« Laïcité Inch’Allah ! »

En présence de la Réalisatrice. (Organisé par la Ligue des Droits de l’Homme)

Ce film tourné en Tunisie a été la cible symbolique du pouvoir intégriste.

Vous trouverez plus d’info et tract sur notre site :

http://www.sudeducation12.org/spip.php?page=evenement&id_article=406


Agenda syndical aveyronnais

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois