RASSEMBLEMENT MERCREDI 8 JANVIER

samedi 4 janvier 2014

Réforme des rythmes scolaires :

Constats :
La réforme des rythmes, mise en place à la rentrée 2013 pour un peu plus de 20 % des écoliers, fait apparaître de grandes difficultés :

• Elle n’apporte aucune amélioration des conditions de travail ni pour les élèves ni pour les enseignants. Elle les dégrade même.

• La réforme impose le recours à des emplois précaires et au bénévolat

• La multiplication des interventions extérieures contribue à externaliser certains apprentissages ( arts, EPS, apprentissage d’une langue étrangère...) que nous voulons conserver dans notre enseignement polyvalent. Le temps périscolaire ne doit pas se substituer aux temps d’apprentissage. On assiste à la confusion, pour les élèves les plus jeunes, entre le temps scolaire et le temps périscolaire surtout s’ ils se déroulent dans les mêmes locaux avec le même matériel

• Nous sommes contre la mis en place des Projet EDucatifs Territoriaux PEDT qui donne du pouvoir aux collectivités territoriales sur l’organisation de notre temps de travail.

• En faisant glisser les missions d’enseignement de l’Éducation nationale vers les communes, elle crée de graves inégalités dans l’offre éducative : communes riches/pauvres, rurales/urbaines, priorités politiques des municipalités.

• Rien n’interdit aux associations religieuses d’intervenir dans le cadre du périscolaire. C’est la laïcité qui est remise en cause ici.

• Le financement de cette réforme n’est pas assuré. Ce sont les contribuables qui en font/ feront les frais.

• Cette réforme bâclée a été mise en œuvre contre l’avis d’une majorité des personnels et de leurs organisations syndicales, elle a été imposée sans les moyens d’encadrement nécessaires.

 

Positions de Sud Éducation
Pour SUD éducation, le débat sur les rythmes scolaires ne peut être dissocié d’une réflexion de fond sur une école émancipatrice ; une réforme des rythmes scolaires est inséparable d’une amélioration des conditions d’accueil et d’enseignement pour les élèves, et des conditions de travail de l’ensemble des personnels. Cela passe par un autre budget, ce qui suppose de rompre avec l’austérité. Cela suppose aussi d’imposer des mesures immédiates pour les élèves et les personnels :

• Suppression de L’APC (Aide Pédagogique Complémentaires) et mise en place de RASED complets sur tous les territoires, avec les collègues des différentes spécialités (pédagogiques, rééducatives et psychologiques), qui ne doivent être ni fusionnées ni supprimées mais reconnues et maintenues dans leurs spécificités

• Réforme du contenu des programmes actuels

• Suppression de toutes formes d’annualisation du temps de travail

• Lutte contre les inégalités territoriales : l’enseignement polyvalent doit rester Education Nationale

• Différenciation du temps de classe de la maternelle et de l’élémentaire selon l’âge des enfants

l’ensemble des personnels du 1er degré ainsi que les personnels des collectivités territoriales, animateurs, éducateurs territoriaux, enseignants artistiques territoriaux et ATSEM, adjoints techniques et parents d’élèves sont concernés
Et appelés au :

Rassemblement le mercredi 8 janvier à 17h

Pour obtenir la suspension immédiate de la mise en œuvre de la réforme et l’abrogation du décret sur les rythmes scolaires.
Imposons une autre réforme !

 DECAZEVILLE devant la Mairie
 MILLAU devant la Mairie
 RODEZ devant la DSDEN (anciennement Inspection Académique), av. P. Carrère à la Gineste (petite route en face de l’Intermarché)
 ST AFFRIQUE au Jardin Public
 VILLEFRANCHE de Rgue devant la Mairie


Agenda syndical aveyronnais

<<

2019

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728   
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois