Retraites : un enjeu de société

vendredi 24 janvier 2014


La décote qui pénalise doublement toutes les carrières incomplètes constitue une véritable machine à casser le niveau des pensions.
Elle ampute la pension de la plupart des femmes, de nombreux salariés du privé peu qualifiés et qui ont connu des périodes de chômage. Elle ampute également la pension de nombreux fonctionnaires recrutés entre la fin des années 70 et le milieu des années 80 (période durant laquelle il y a eu beaucoup de recrutements, notamment dans l’éducation nationale).


En mai 2012, au moment de l’élection de Hollande, SOLIDAIRES écrivait que la suppression de la décote était le préalable à tout débat sur les retraites. Nos partenaires syndicaux n’étaient pas de cet avis. Nous avons maintenu la revendication de suppression dans nos appels à la mobilisation en 2013. Nous écrivons également qu’il faut sauver le niveau des retraites d’aujourd’hui pour assurer celles de demain.


Alors nous ne pouvons pas rester à attendre la prochaine réforme sans agir sur ce qui est. La suppression de la décote pure et simple restituerait entre 10% et 20% sur le niveau de pensions de milliers de salariés et fonctionnaires. Elle permettrait de ne pas allonger les carrières et pourrait ainsi conduire à des recrutements et à un rajeunissement dans la fonction publique.


Elle permettrait à beaucoup de ne pas passer leur vie à la gagner.


Voir PDF en PJ


Documents joints

PDF - 66.3 ko

Agenda syndical aveyronnais

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois